Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 04:49

 

SalOn Biogée

Les professionnels du Bien-être,

de la Nature et du Végétarisme

à Villars-sur-Var

Le samedi 4 mai et le dimanche 5 mai 2013

Les organisateurs tiennent à remercier Monsieur Michel SERRES auteur du livre Biogée. qui a bien voulu autoriser l’utilisation de ce terme pour l’appellation du festival organisé autour des :

 

STANDS,

ATELIERS,

CONFÉRENCES,

 

Ateliers de cuisine,

ART des Dégustations végétariennes,

Produits bio, Santé, Soins et Détente,

Éveil des sensations et du Soi,

Yoga & Massages,

Huiles essentielles,

Pratique des Simples Librairie,

Animations musicales & Potager musical (enfants),

Apithérapie, Soins des pieds, Réflexologie, Hygiénisme,

Parcours de l’or vert.

 

Hébergements sur place :

Gîtes & chambres d’hôtes Renseignements & inscriptions :

06 22 77 59 95

Parking d'accueil, et aménagments spécifiques.

Partager cet article
Repost0
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 03:00

 

Pour avoir été Conseiller Régional pendant 12 ans, j’ai pu me rendre compte combien la fonction d’élu était finalement peu connue, peu comprise, caricaturée, et surtout vilipendée…

° Lorsque j’amenais des jeunes visiter le Conseil Régional, la première question qu’ils me posaient était « Combien gagnez-vous ? ».

° Lorsque je discutais avec des amis ou des personnes de rencontres, invariablement j’attendais la question : « Et alors les gueuletons ça se passe bien ? ».

°  Lorsque j’assumais gratuitement la fonction de Président de l’ARPE, dont le siège social était à côté de Marseille, ce qui m’amenait à travailler jusqu’à 65/70 heures par semaine, on me demandait souvent si je n’étais pas gêné de disposer d’une voiture de fonction (voiture que je n’utilisais pas à des fins personnelles).

° Lorsque j’obtenais des résultats importants concernant la gestion des déchets (suppression de l’aide financière aux incinérateurs), quasi personne ne s’en faisait l’écho…

°  Lorsque je venais annoncer à des lycéens la gratuité des livres votée par la Région, il y avait toujours des remarques acerbes concernant soit les post-bacs, soit les étudiants…

 

Danger pour la démocratie ?

Cette image négative et déformée, qui ne prend pas en compte les centaines de milliers de petits élus (y compris les Conseillers Généraux et les Conseillers Régionaux), est dangereuse pour la démocratie.

 

 

Mais où est donc le véritable scandale dans notre société ?

° Le scandale est dans les salaires incroyables des grands patrons.

° Le scandale est dans l’accumulation des « stocks options ».

° Le scandale est dans les licenciements boursiers qui ont pour but d’augmenter les rendements des actions de ceux qui en possèdent.

° Le scandale est les « cachets » somptueux attribués à quelques artistes considérés comme des « idoles ».

 ° Le scandale est dans le système bancaire qui fait payer aux innocents les spéculations financières.

° Le scandale est dans la fermeture d’usines délocalisées dans des pays où la main d’œuvre est corvéable à merci.

° Le scandale est dans l’idée qu’il faut se serrer la ceinture à cause d’une crise dont les responsables sont épargnés.

° Le scandale est dans l’immoralité d’un système basé uniquement sur la finance…

 

Et pourtant, vers qui dirige-t-on la vindicte populaire ?

Et pourtant sur qui se portent les soupçons de malhonnêteté ?

 

Cette vindicte se porte vers les élus.  

Pourquoi ?

Bien que déformée, cette démarche anti élus repose de nos jours sur des bases politiques sous-jacentes importantes.

Il semblerait que les électeurs, les citoyens, se rendent compte que les pouvoirs des élus sont de plus en plus limités et que les promesses de mieux être ne sont que rarement atteintes.

 

Bruno Le Maire, ancien ministre UMP, le démontre fort bien.

Il raconte, même, comment le Président Sarkozy a été enfermé dans des logiques européennes qui tuent rapidement les initiatives politiques.

Nicolas SarkozyAinsi les élus sont accusés d’être trop bien payés alors qu’en même temps ils sont considérés comme particulièrement inefficaces pour retrouver la prospérité (relative) des trente années glorieuses.

Bruno Le Maire déclare à la TV : «…Les français nous détestent… ».

 

Mais à qui doit-on la paternité de ces attitudes ?

Ne serait-ce pas les partis conservateurs et un grand nombre de partis sociaux démocrates européens (malheureusement) qui ont mis en place cette Europe là qui fait sombrer dans la précarité des millions de personnes ?

Ne sont-ce pas ces courants politiques qui ont libéralisé le capitalisme devenu totalement sauvage et incontrôlé par les pouvoirs politiques ?

 

© éric guillaudCes organes politiques se rendent-ils compte qu’ils fabriquent de l’abstention, de la rancune, de la méfiance…dans la mesure où ils sont inefficaces à créer un « nouveau monde » qui respecte enfin à la fois les hommes et l’environnement ?

Ainsi, la méfiance, la haine, la moquerie permanente des peuples envers la quasi totalité des élus et la méfiance qui se généralise à leur encontre,  si elles ne sont pas nécessairement toutes justifiées, se fondent sur des causes profondes qui nourrissent le rejet de la classe politique, et donc de la démocratie.

 

Un premier pas ?

Les élus de la Nation feraient sans doute bien de voter très rapidement la fin du cumul des mandats, cela ferait déjà remonter l’estime des français pour leurs élus et donc pour la démocratie.

Ne pourrait-on pas déjà supprimer le reversement sur un autre élu du dépassement des indemnités perçues au-delà du plafond autorisé par un élu qui cumule ?

 

Une grande attente déçue ?

Beaucoup de nos concitoyens souhaitent que les partis qui se réclament du « mouvement », du « progrès social », de l’écologie « humaniste et politique », du « changement de civilisation », parviennent un jour à s’entendre, pour croiser entre eux ce qu’ils ont de meilleur.

Rêverions-nous, car pour l’instant ce n’est pas le chemin pris en Europe ?

Partager cet article
Repost0
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 05:35

 

Un potentiel de vie plutôt dynamique,

d'activités et d'emplois locaux


Contrairement à des idées quelquefois véhiculées, Villars-sur-Var n’est pas une citée dortoir, vide d’emplois et d’activités publiques.

Bien qu’il reste beaucoup à faire, les secteurs publics, para publics et associatifs énumérés ci-dessous, montrent le dynamisme de notre citée et sa capacité à évoluer encore.

Comptabilisation des personnels des secteurs publics, para publics, associatifs… :

Villars sur Var 006

A° Personnels publics d’Etat :

a) Enseignants E N, auxiliaire de vie, rased, psychologue : 8 personnes.

Mais la machine comptable à démolir se mobilise.

Résultats l'école va perdre un enseignant.

En effet, en deux ans, 21 enfants sont partie au Collège de Puget-Théniers.

Or les départs ne sont pas compensés automatiquement en deux ans et la moyenne par classe est passée provisoirement à 23 élèves.

La lutte est engagée, tout d'abord par le syndicat des enseignants et bientôt par les villarois qui vont se mobiliser.

b) Relais info : « Relai Service Public » : 2 personnes (Equivalent : 1,5 temps plein).

 

Services du Conseil Général.

a) Ex DDE  devenue SDA. : 10 personnes. b) Sapeurs forestiers : 10 personnes.


Personnels de la CCVA.

ATSEM. 2 personnes à temps partiel (Equivalent : 1,6 temps plein)..

 

Personnels Municipaux : Secrétariat, Gestion, Comptabilité, Accueil, Etat civil, Presse, Secteur Technique, Gite rural, Cantine, Ecole, Ménage… : 13 personnes (Equivalent temps plein : 8,16).

PHOTOS-INAUGURATION-CRECHE-4.jpg

Association Clef des Champs : Cofinancements Etat, Région, Conseil Général, CAF, CCVA, Foyer Ruraux, Pays, Municipalité de Villars, particuliers…

Colonie de vacances, centre de loisirs, club des jeunes, micro-crêche et aussi, fête de la jeunesse, voyages de groupes, voyages découvertes, secteur patrimoine : 8 personnes temps plein et 6 saisonniers

 

Association ISATIS. Cofinancement Conseil Général :

Quartier Salvaret : 34,5 personnes.

 

UNISAD et  Service aide à la personne.

1° UNISAD : 7 personnes.

2° Service aide à la personne (chèques emplois services) : 7 personnes.


Secteur médical et para médical (libéral et public).

Médecins, Infirmiers, dentiste, orthophoniste, assistante sociale,                 sécurité sociale, clic : 10 personnes.


° Banque postale et poste : 3 personnes.


Conclusions :

Concernant les secteurs publics, para publics etn associatifs :

114,5 personnes travaillent dans l’éducatif, le social, la santé, l’entretien, la la communication…

En cette période de difficultés sociale et de l’emploi, on peut dire que Villars   se défend plutôt bien.

Ici on ne délocalise pas !

Mais il ne faut pas crier victoire, l'affaire de l'école montre bien que des secteurs pourraient connaître des difficultés, très rapidement.

Nota : Sécurité.

Les pompiers volontaires (financement Conseil Général et Villars), ne sont pas comptabilisés dans les chiffres ci-dessus, car il ne s’agit pas d’emplois, mais de missions en compléments d’activités. 


 

 

           

 

 

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 03:11

La face peu reluisante de l'Allemagne.

 

Plus d'un million de sanctions ont été prises  contre des chômeurs de longue durée indemnisés en Allemagne  pour ne pas avoir respecté les contraintes de ce statut, note la presse allemande.

http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=14751

Allemagne / chômeurs : record de sanctions
Par 
Gilles Klein le 20/11/2012

===========================================================

 

"Nouveau record de sanctions pour les Hartz IV"

 

L'information est à la Une de Süddeutsche Zeitung sous la photo d'Obama en Birmanie,  c'est la première fois que le nombre de sanctions contre des chômeurs atteint un tel chiffre,  plus d'un million en un an selon les statistiques officielles.

 

Le titre du quotidien fait allusion aux chômeurs concernés par la loi dite Hartz IV,  la quatrième votée lors de la réforme très libérale du marché du travail adoptée  par le chancelier social-démocrate (de gauche) Gerhard Schröder en 2004. 
Elle est entrée en application en janvier 2005.

Cette loi porte le nom de son inspirateur, Peter Hartz,  qui fut directeur du personnel de Volkswagen et a dirigé la commission qui a élaboré ce projet.

 

La durée d'indemnisation normale des chômeurs a alors été réduite à douze mois. 
Au delà, les chômeurs touchent une indemnité nettement plus basse (371 euros)  et doivent accepter tous les emplois proposés, y compris les travaux d'utilité publique à 1 euro de l'heure.

 

Ceux qui refusent ou ne ne répondent pas aux convocations ont vu,  précise leSüddeutsche Zeitung, leur indemnité diminuée d'en moyenne 106 euros par mois.

Selon l'administration, le nombre de personnes recevant des prestations de chômage de base (SGB II)  s'élevait à 4 346 000 en octobre dernier.

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 04:53

Que cette image fasse le tour du monde.

 

Pendant que les magazines et les chaines de télévision parlent de la vie des célébrités, le Chef de la Tribu des Kayapo a reçu la pire nouvelle de sa vie : Dilma, la présidente du Brésil, a donné son approbation pour la construction d'une énorme centrale hydroélectrique (la 3ème plus grande au monde).

 

C'est la sentence de mort pour tous les peuples vivant près du fleuve, car le barrage inondera environ 400 000 hectares de forêt. Plus de 40 000 Indiens devront trouver de nouveaux endroits où vivre. La destruction de l'habitat naturel, la déforestation et la disparition de plusieurs espèces sont des faits !
  
> > 

 

INDIOS_01

 

Nous savons qu'une image vaut mille mots, et montre le véritable prix à payer pour la "qualité de vie" de nos modes de vie dit "modernes"


Il n'y a plus dans notre monde de place pour ceux qui vivent différemment, que tout doit être aplani, que chacun, au nom de la mondialisation, doit perdre son identité, sa façon de vivre.


Je vous en prie si cela vous indigne, transférez ce message et faites-le parvenir à tous ceux que vous connaissez.


Merci pour la vie et la bio diversité 

 



Partager cet article
Repost0
19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 04:44

Tous les domaines sont concernés par le développement des activités associatives, et c’est pourquoi personne ne s’étonnera que dans le contexte actuel spécifique aux terres de cette citée - qui par son étalement fait à la fois partie des Moyens Pays et Hauts Pays des AM - soit née une association liée au développement et au renouveau agricole de ce terroir.

Caractéristiques de la commune de Villars-sur-Var.

Villars-sur-Var est une terre d’élection pour un écodéveloppement auto-centré.

Celle-ci comme bien d’autres dans ces Hauts et Moyens Pays, se caractérise par quelques spécificités particulières :

1° Situation géographique favorable.

TERRAIN-DE-SPORT-DEGRADE-002.JPG

Commune à la sortie du verrou de la Mescla, comme Malaussène et Touët-sur-Var, dont 80% des habitations se situent sur un plateau étendu et fertile et des quartiers très anciennement cultivés, mais en déprise agricole durant plus de 50 ans.

2° Démographie.

Poussée démographique due à un solde migratoire et un rajeunissement de la population, ainsi qu’à une longévité de plus en plus grande des aînés.

3° Citée en expansion économique :

Pour une population de près de 1000 habitants en comptant  les résidences secondaires l’on dénombre :

- Plus de 50 entreprises déclarées.

- 15 associations sur ce seul terroir.

- Près de 120 personnes travaillant dans :

   le public, le para public, le secteur associatif, le médical, le para médical, la communication.

- Des structures d’hébergement satisfaisantes :

          7 chambres d’hôtes, 7 gîtes ruraux, 2 yourtes.

- Relance de l’agriculture :

PRODUCTION-HUILE-DEC-2012-023.JPG

 vigne, oliviers, maraîchage, apiculture safranière, plantes médicinales, élevage, projet de production et stockage de foin.


- Une Union Professionnelle.

- Un Office du Tourisme.


4° Terres constructibles et agricoles.

A ce jour on constate une nette poussée de la construction immobilière, dans le cadre d’une couronne de constructibilité autour du centre village.

Cependant, toutes les terres constructibles ne l’ont pas été ces 10 dernières années, et une révision de la carte communale entraînerait une contraction des terres à bâtir.

 

5° Des « pluriactifs agriculteurs secondaires ».

Les « paysans amateurs » ou en « double activités » ont beaucoup vieillis et sont sans descendance agricole dans la quasi-totalité des cas.

 

6° Politique agricole de la municipalité.

- 18 hectares ont été remis en pâturage.

- Un domaine municipal de 8 hectares a été loué.

- Un groupement pastoral créé entre Villars, Massoins, Bairols

- Des jardins municipaux sont loués à des particuliers.

- Un moulin à huile « génois » a été entièrement rénové et fonctionne correctement

 La municipalité a en projets :

- Des rachats de terre, et ce dans le cadre de la certification « bio » à venir.

- Des jardins partagés école/enfants/parents.

- Le développement d’une olivaie communale.

- La mise en arrosage de quartiers : La Vigne, La Condamine.

- L’arrivée de l’eau potable pour relancer la fromagerie de la bergerie.

 

Les but de l’Association « Terra Villarenc ».

L’association Terra Villarenc  a pour objet :

1/ Promouvoir et développer les actions agricoles de qualité locales et respectueuses de  l’  environnement  (bio,  permaculture…) suivantes :    

              ° viticulture,

              ° olivaies,

              ° héliciculture,

              ° maraichage,

              ° élevage,

              ° plantes médicinales,   

              ° transformation de produits,

              ° arboriculture,

              ° safraniculture…

(             ° liste non exhaustive)

2/ Mettre en œuvre des animations, des formations, des actions collectives, des conseils, et toutes études nécessaires.

3/ Développer les achats groupés pour les exploitations communes, (matériel, outillage) et animer un point de vente associatif.

4/ Rechercher des repreneurs, métayers, locataires, fermages

5/ Acquérir des terres

6/ Favoriser l’arrivée des professionnels 

PRODUCTION-HUILE-DEC-2012-068.JPG

7/ Procéder à l’inventaire de terrains susceptibles d’être mis en culture et canaux existants.

8/ Rechercher des partenaires avec les groupements et organisations concourant à l’ objet de l’ Association.


 PRODUCTION-HUILE-DEC-2012-018.JPG

 

 

Réalisations de Terra Villarenc à ce jour :

Création de l’Association.

Deux assemblées générales constitutives.

 

Un bureau à dominante agricole :

Président. Paul Hoch :

      (permaculteur et propriétaire terrien).

Trésorière. Joëlle Marchal :

      (famille propriétaire de terrains mis à disposition). 

Secrétaire.  Anne Simon : 

     (en démarche d’installation : élevage moutons).

Secrétaire à l’événementiel. Mona Leali :

     (apicultrice safranière Villars/Massoins).


        Participation à la mise en fonction du moulin à huile.

        Gaulage d’oliviers.

        Deux démonstrations de production d’huile d’olive.    

        Recherche de terres vacantes à cultiver.

PC210004.JPG

Projets immédiats de Terra Villarenc.

- Création d'une équipe de cueillette chez les proprétaires qui le souhaitent.

 - Création d’une SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif).

-    Participation à la foire agricole et artisanale de début juillet 2013

 

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 03:57

Selon la coutume la cérémonie a débuté par les remerciements aux présents et représentés, à savoir :

1-copie-2.JPGLes élus : Député, Président du Conseil Général, Conseiller Général, Adjoints et Conseillers municipaux.

Les représentants des corps constitués de l’Etat, du Département, de la CCVA et de notre municipalité,

Monsieur le curé.

Les Présidents d’associations,

Les bénévoles du CCAS,

Les entrepreneurs qui sont intervenus dans notre commune, cette année,

Les villarois et amis d’ailleurs :

Anciens

Nouveaux,

Bonjour et bonne année, à vous tous et à vos familles.

Comme chaque année, nous avons le plaisir d'accueillir les nouvelles familles. Citons pour 2012, les familles :

Abadir, Antoine, Bonnard, Cesarani, Cornillon, Degrégorj, Faraut, Gareau, Grousset, Sampatrou/Loegel, Marchal, Moussaoui, Nouret, Ouerghermi, Roblin, Sandri, Sidrach  Peniello, Verhenden, Vinson, Vo, Wetstein, 

A tous et à toutes, nous  souhaitons un long et bon séjour dans notre village, en espérant que vous nous apporterez beaucoup.

Et nous trinquerons aujourd'hui ensemble, à notre nouvelle amitié.

Par ailleurs, nous souhaitons aussi dire toute notre affection aux familles qui cette année ont été touchées par des décès de proches.Nous ne les oublions pas.

 

Chers amis,

3-l-assistance-copie-3.JPG

L’année passée, nous avons innové, en donnant la parole à plusieurs élus. Cette année nous renouvelons cette expérience et j’ai le plaisir de vous en faire connaître le déroulement.

1° J’aurai le plaisir de rappeler les grandes orientations de la commune de Villars qui conjuguent :

Le développement économique doux.

La revitalisation de nos activités rurales.

Le soutien aux populations qui en ont besoin.

2° Monsieur Decarlis aura à vous énumérer les travaux entrepris et en cours dans notre commune en cette année 2012.

3° Madame Dao-léna aura pour tâche de revenir sur les questions touristiques et de développement d’activités professionnelles artisanales commerçantes et agricoles, et donner quelques informations sur notre politique sociale. 

Nous fêterons ensemble, Manu Depretz qui a pris sa retraite ONF, cette année, et à qui nous remettrons officiellement la médaille de Chevalier du Mérite agricole.

Nous accueillerons Mme la gendarme : Celine Degregorj qui est là depuis quelques semaines et à qui, bien sûr, nous souhaitons bon travail dans notre village, dans notre canton et dans notre vallée.

Monsieur le Conseiller Général Roger Ciais clôturera la cérémonie.

 

Intervention du Maire.

Nous n’avons pas la prétention de faire le tour de toutes nos orientations et donc de la façon dont nous avons décliné nos actions dans notre commune.

4-Les-Huiles-copie-2.JPGRappelons simplement que :

La municipalité de Villars-sur-Var se veut exemplaire en matière de démarche "d'écodévelopement local auto-soutenable".

En voici quelques exemples :

La carte communale, décriée par certains qui auraient souhaité construire partout, a défini :

1° Des zones de constructibilité en couronne autour du village.

2° Des zones de protection vertes et AOC .

3° Une zone de développement artisanale et commerciale dans le bas village.

A partir de ces orientations et de ces dispositions :

Concernant l’Agriculture et l’environnement.

La municipalité achète des terrains à destination agricole et les loue dès que possible.

Un éleveur de bovins a créé, avec l'aide de Manu Depretz, un groupement pastoral avec Villars, Massoins et Bairols.

De nouveaux paysans s'installent, en particulier en maraîchage, en bio, en plantes médicinales, en apiculture/safranière, et certains développent l’expérience de la « permaculture ».

La municipalité rénove le moulin à huile (génois) qui est maintenant en production, grâce à Messieurs Hoch et Philoreau que nous remercions. 

Nous lançons progressivement une olivaie communale, en espérant créer des jardins “enfants-parents”, à côté de la nouvelle école.

Sur ce secteur d'activités, nous avons des projets :

    Quartier La Vigne/Condamine :

    Nous avons déposé des dossiers pour remplacer l’utilisation de l’eau potable dans les jardins, par de l’eau de la Source de St Jean qui se jette dans un canal, actuellement.

 Quartier Suyet et Val de Thiéry :

 Nous avons déposé un dossier concernant l’arrivée de l’eau potable qui pourrait permettre, aussi, à la bergerie de reprendre vie.

 

      Quartier L’Ablée. 

     Nous avons déposé un dossier concernant la  rénovation du circuit de l'eau      potable, y compris en direction de la déchetterie.

     Quartier Narboin.

      Nous aurons à défendre aussi devant nos financeurs, un projet d’adduction d’eau concernant Narboin.

Ainsi, à Villars, non seulement l’agriculture a cessé de régresser, mais elle connait un nouvel élan.

 20-La-salle-fin-des-Voeux-du-Maire.JPG

 

C’est dans cette optique rurale et environnementale que nous avançons, avec l'aide de l'Etat, de la Région et du Conseil Général :

Ainsi nous avons :

 -   Décidé de ne pas traiter chimiquement notre eau (UV). 

 - Décidé d’éviter au maximum l’utilisation de pesticides et d’herbicides (convention avec la Région PACA), 

 -  Diminué chaque année la quantité de sel répandu au moment des neiges pour utiliser du sable ou des graviers, avec un nouveau matériel subventionné par la Région, sachant que nous ne pouvons pas intervenir sur les accès privés.

-  Traité l’assainissement par un système de roseaux filtrants,

- Rénové notre station d'épuration et distribué les boues sous forme de compost.

-  Insisté sur le compostage individuel et vendu des composteurs individuels.

 

Le troisième volet porte sur les économies d’énergies et les énergies renouvelables.

 - Nous avons installé un dispositif d'éclairage public qui baisse l'intensité chaque nuit et nous permet de grandes économies, soit 27% par an. Avec les lampes à sodium nous atteindrons sans doute 45% d'économie.

- Nous avons installé un poteau solaire promouvons le photovoltaïque et les économies d'énergie avec la nouvelle école.

- Nous avons signé un contrat énergie verte avec EDF.

- Nous avons créé un sas thermique à l'entrée de la Mairie.

- Nous rénovons les appartements municipaux avec des doubles vitrages et extracteurs d'air.

Nous tenons à préciser que nous sommes très inquiets pour la suite, car la crise mondiale et européenne n’est pas terminée, loin de là.

Nos subventions et dotations baissent de tous les côtés.

Et le remboursement d’une dette dont nous ne sommes en rien responsables et qui est due à des emprunts sur des marchés qui spéculent, nous prive et va nous priver d’une partie de nos ressources. Nous en sommes désolés.

Voilà donc résumé très vite nos grandes orientations.

Je passe la parole à Monsieur Decarlis concernant les travaux réalisés cette année ou en cours, sachant comme je vous l’ai dit que nous ne pourrons pas continuer comme auparavant.

 

MAURICE DECARLIS 1er Adjoint.

 

5 Decarlis Maurice a la tribuneMesdames, Messieurs, bonjour,

J’ai le plaisir de vous informer que nous sommes en mesure de :

Terminer les grands projets qui ont déjà été financés.

Mais que nous aurons à reporter de grands projets, pour les raisons évoquées par M. le Maire.

Nous nous concentrons donc, plus étroitement sur la vie quotidienne, toujours en sollicitant l’aide de l’Etat, de la Région, du Conseil Général, de la CAF, de l’Agence de l’eau, etc… 

Voici donc les projets terminés cette année, ou en cours de réalisation :

- La construction de la nouvelle école, sachant que avec la CCVA a besoin d’un complément de 150 000€ et que pour cela elle a souhaité vendre l’école du Bd P. Fabry qui lui appartient. C’est la municipalité qui est chargée de cette opération.

-  La construction de la crèche avec la CAF.

-  La réhabilitation du cimetière avec l'Etat et le Conseil Général.

-  L’ouverture d’un parking à l’entrée du village qui sera amélioré dans le cadre de la voirie accordée aux communes.

-  La réfection du système des cloches en attendant la suite des travaux, avec l'aide de la Région.

- La réfection de la chapelle des pénitents avec un nouvel éclairage, en autofinancement.

-  La réalisation de l’éclairage public quartier le Moulin à huile, avec le SDEG et un cofinancement du Conseil Général.

- L’électrification au Ciampon avec l'aide du SDEG et un cofinancement du Conseil Général.

- La suite de la réfection de la médiathèque, avec un financement du Conseil Général.

-  L’accès au Domaine de la Source, avec des subventions Région et du Conseil Général et l'aide parlementaire du Sénateur Daunis.

- La remise en état du jardin d’enfants au Savel, par les employés communaux, avec l'aide de la Région.

- L'installation de la fontaine au Savel, par les employés communaux, avec l'aide de la Région.

- La fin des travaux du tout à l’égout quartier Lunel, avec des financements Conseil Général sans aide de l’Agence de l'eau.

- Le renforcement de la sécurité entrée village, par les agents communaux, grâce à des financements Région.

-  Les travaux de réglage de l’eau potable à Sarzit par le personnel communal, en autofinancement, afin d'éviter de trop prendre dans la nature et d'éviter le sable de la fontaine de l'Aï.

- La réhabilitation des canalisations de la source de St Jean, toujours par le personnel communal, en autofinancement.

- L’aménagement du local des ambulances par le personnel communal, en autofinancement.

Ce rythme de travaux pourra encore se maintenir, quelques temps, grâce à l’emprunt municipal, mais ensuite il y aura nécessairement des choix financiers et techniques à faire tous ensemble.

Je vous remercie de l’attention que vous avez bien voulu porter à cette énumération et je vous souhaite la meilleure année possible.

 

Mme Dao-Léna 2ème adjointe.

Mesdames, Messieurs, bonjour et bonne année 2013.

Je vais intervenir :

- Sur la question du développement économique.

- Sur notre démarche sociale et solidaire.

- Sur notre politique de la jeunesse.

Ainsi : Directement ou indirectement, la municipalité s'est engagée dans  des processus de soutien à :

6 Dao-Lena Daniele a la tribune

L’Office du Tourisme tourné vers le "vert" et le bien vivre.

Celui-ci :

-     Participe aux diverses animations villageoises.

-     Distribue des plaquettes.

-     A ouvert un Site internet.

-     Promeut des produits locaux (point info à la gare),

-    Fait connaître les hébergeurs en gîtes et en chambres d'hôtes, tout en nous excusant pour les désagréments causés aux chambres d'hôtes du château de l'Espéron à cause de la construction de l'école. 

La municipalité soutient la démarche de l’Union professionnelle, en s'investissant dans :

- Des animations locales,

- Des aides financières,

- Des relations avec les chambres consulaires.

- La promotion par l'Office de Tourisme.

- La distribution d’un plan du village financé par les adhérents.

Notons cependant un ralentissement d’activité dans certains secteurs qui demande une politique de communication plus adaptée.

Bio et slow-food.

Par opposition à la restauration rapide nous promouvons les animations qui concernent :

- Le manger "lent" et “bon”, le slow-food,

- Les animations et repas bio du 14 juillet, et à l'école lors de la semaine du goût.

- Les producteurs locaux de produits de qualité.

 Concernant le social :

- Nous finançons nos associations et leur louons des locaux à des prix symboliques.

-  Nous essayons de maintenir les animations en direction des seniors et des jeunes, en l’absence totale de subventions au CCAS. Mais cela devient de plus en plus difficile. Remercions notre amie Danièle Boyer.

- Nous soutenons les démarches de l'Association Fai Ana en direction du Burkina Faso, en finançant de manière parcimonieuse ses actions, et en mettant nos locaux à disposition, gratuitement.

-  Nous avons passé « convention » avec le Relai Service Public, installé au Centre Médico Social, dans des locaux municipaux.

Celui-ci est ouvert deux jours par semaine à Villars et rayonne sur plusieurs villages du canton.

Le Conseil Général, de son côté, fera intervenir une fois par mois, un bus itinérant qui a pour tâche de rendre des services sociaux aux villarois.

Notre politique de l’Enfance et de la Jeunesse.

En dix années, sont apparues sur notre territoire les structures suivantes :

1° La cantine, gérée maintenant par la CCVA et la commune de Villars.

Le centre de Loisirs sans hébergement, financé par la CCVA et géré par la Clef des Champs, qui disposera d’un beau local municipal l’an prochain.

La nouvelle maternelle dans des locaux de l’ancienne propriété Aurand. La municipalité doit racheter ces locaux dans les années qui viennent.

La classe relais dans l’ancienne maison Aurand que la municipalité a acquise.

La nouvelle salle des jeunes entièrement rénovée par les jeunes de la Clef des Champs.

Le club des jeunes, financé par divers organismes dont la municipalité, et géré par la Clef des Champs.

Bientôt, grâce à des financements en provenance du Pays et donc de la Région, la tranche des jeunes 15/18 ans pourra être prise en charge.

7° La crèche de la CCVA, dont la commune a pris en charge la construction avec l’aide de la CAF et dont le fonctionnement est à la charge de la CCVA, de la CAF et du Conseil Général. Gestionnaire : la Clef des Champs.

8° La garderie qui ouvre demain et qui est financée par la commune et les parents, sous la responsabilité de la Clef des Champs.

La nouvelle école en fin d’année 2013, au quartier La Vigne, dont on reparlera plus loin.

10° Nous avons déposé un dossier de rénovation du terrain de sports, mais regrettons très fortement toutes les dégradations que nous constatons régulièrement.

Et pour terminer, nous avons le plaisir d’accueillir M. Jean-Louis Sacco, meilleur ouvrier de France et grand prix des métiers d’art qui a mis à disposition un piano quart de queue Gaveau qui a déjà permis d’entendre le récital de Noël de Madame A.M Peniello, pianiste de talent, du compositeur M. Sidrach, tous deux villarois, et la  collaboration de la chorale de Villars.

Mesdames, Messieurs, j’espère ne pas avoir été trop longue et je passe la parole au Maire, qui va nous parler d’Emmanuel Depretz, qui durant des années et des années s’est dépensé sans compter pour notre environnement.


Intervention du Maire.

Départ à la retraite d'Emmanuel Depretz.

7-Manu-Deprez-Maire-a-la-tribune-copie-1.JPG

Cher manu,

Tu es né le 22 février 1952  dans le Pas de Calais,  et après avoir suivi des études Agricoles et  Horticoles dans les Vosges,  tu as été   formé en école forestière à Montélimar,   

Tu as été nommé  en 1976 à ton premier poste en forêts de Fontainebleau.

C’était beaucoup de travail sur ce domaine, avec l’extension de la forêt, l’accueil du public, la  gestion de la chasse,  la protection du milieu, les travaux d’aménagement des massifs, la  DFCI,  le tourisme…   

En 1985  pour parfaire tes connaissances, tu as  obtenu un poste en forêt de Chantilly.

Tu es venu ensuite dans les AM  d’abord en  Tinée et ensuite à Villars le 1er septembre 1987.

8-Deprez-Manu-et-Roger-Ciais-copie-1.JPG

Tu as eu pour but de servir nos belles forêts Villaroises, ainsi que celles de Malaussène, Thièry et Massoins,   tout en aidant tes collègues  des cantons voisins  de  l’Estéron,  de Puget Théniers, de Guillaume, de Clans et de Valdeblore.

Amoureux du service public, tu as donné tout ton temps pour servir nos territoires et nos habitants :

- préparer et suivre  les aménagements,

- monter des projets,  

- opérer la maintenance du domaine,

- entretenir les relations chasseurs, bergers, DFCI ,

- entretenir des relations fortes avec les élus,   

- programmer et  suivre les travaux, coupes, entretiens du milieu, infrastructures,  

- entretenir  des pistes de désenclavement  et des sentiers,

- protéger le patrimoine,

A ceci s’est ajouté la  surveillance sanitaire,  les travaux sylvicoles, la protection au quotidien des  forêts domaniales et communales,  sur + de 5 milles hectares,sachant que suite à la réduction d'effectifs la France est en queue du peleton européen par homme/hectare.

Toutes ces missions t’ont permis de donner du travail à de nombreux jeunes de nos  villages durant de nombreuses années. On les retrouve maintenant employés par des collectivités ou le privé, dans notre vallée ou aux alentours..

11-Remise-de-medaille-a-Manu-Deprez-Dimanche-6-janvier-2013.JPG

Grâce à Odile  ton épouse qui t’a soutenu et aidé,  tu as terminé ta carrière au grade de Technicien Opérationnel Forestier Principal, dans notre village où ont grandi tes 2 filles, Laura et Elise,  après y avoir passé un quart de siècle.

Avec modestie et diplomatie :

Tu as su découvrir et mettre en valeur le bon côté des personnes que tu   côtoyais  dans ton travail,    et tu as répondu aux multiples  demandes,  venues de partout.

Tu as su, écouter tous nos anciens qui connaissaient si bien nos campagnes, nos forêts, nos montagnes, et ainsi tu as pu partager ces connaissances et donc les transmettre à ceux qui arrivent derrière toi.

En + de tout ce travail tu as laissé de belles traces dans notre village,  comme par exemple :

Les 2 lavoirs  à grains  que tu as  découverts tout à fait par hasard  le 12 août 1993, sous la place,   alors que tu installais un local  à matériel pour les ouvriers.

Ce patrimoine était enterré depuis bien longtemps et tu l’as  fait renaître.                                                                      

C’est ainsi que nous avons pu l’inaugurer   le 11 octobre 2008, après y avoir fait  les   aménagements nécessaires  pour  le rendre à la vue.

10-Manu-Deprez-a-la-tribune-pour-sa-decoration.JPG

Manu, tu es retraité depuis le 1er juillet 2012 

Nommé Chevalier de l’ordre du Mérite Agricole le 15 juillet 2004, sans jamais recevoir la médaille en public.

Aujourd’hui nous réparons cet oubli et c’est devant tous que nous demandons à Monsieur le Conseiller Général Ciais d’accrocher à ta poitrine cette belle médaille.

      

Aujourd’hui nous accueillons en notre commune Mme Celine 2-les-gendarmes-et-lassistance.JPG

Degregorj, gendarme de son état à qui nous souhaitons :

De rester le plus longtemps possible dans notre commune, car nos gendarmes passent souvent trop vite et n’ont plus le temps de créer les liens nécessaires avec les différentes populations.

Nous souhaitons donc que vous soyez à l’aise dans vos missions dans une vallée qui vous plaira.

Nous demandons à votre hiérarchie de faire le nécessaire pour que vous vous plaisiez chez nous au point de vouloir y rester au moins…40 ans.

15-La-gendarme-au-micro-plan-general.JPG

Nous vous offrons un beau bouquet de notre fleuriste "Au jardin de Villars", ainsi qu'une bouteille de vin du Clos St Joseph AOC Côte de Provence, et une bouteille de Cherasco ville piémontaise jumelle de Villars-sur-Var.

Et nous aurons ensuite le plaisir d’écouter, avant l’apéritif 19-Bonne-vue-de-groupe-decoration-Manu-Deprez.JPG

d’honneur le discours de M. le Conseiller Général Roger Ciais, qui sera très court et ne dépassera pas la demi-heure...!

Remerçions une fois de plus, Francette et son équipe de bénévoles pour le merveilleux apéritif dinatoire qu'elle nous a préparé.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 06:53

Dimanche 6 janvier 2013.

Les voeux du Maire pour 2013 seront adressés à la population et aux amis de Villars-sur-Var.

Rendez-vous à 11h à la salle municipale du Poilu.

Interviendront successivement :

- Edgar Malausséna : Maire.

- Maurice Decarlis : 1er Adjoint.

- Danièle Dao-Léna : 2ème Adjointe.

- Sera décoré pour son travail à l'ONF et pour son départ à la retraite : Emmanuel Depretz, Conseiller Municipal.

- Sera accueillie la gendarmette Celine Degrégorj.

- Monsieur le Conseiller Général R. Ciais terminera les interventions.

Un diaporama sera diffusé rappelant les évènements et travaux principaux de l'année 2012.

 

39355315.jpg

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 06:55

Les vraies injustices se situent essentiellement dans cet alignement de richesses indécentes par rapport à ce que l'on demande de sacrifices aux salariés, et ce dans toute l'Europe.

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 03:25

LES CHIFFRES DE LA DETTE 

Via internet, le CADTM est très heureux de mettre à disposition d’un vaste public cet ouvrage qui a été entièrement actualisé et augmenté par les auteurs.

Cet ouvrage peut être repris librement par d’autres sites à condition de prévenir les auteurs et de faire un lien vers le site www.cadtm.org.

Il peut être reproduit pour un usage strictement non commercial.

L’ÉMISSION DE DETTE PAR LA FRANCE SERA RÉDUITE DE 9 MILLIARDS D’EUROS EN 2013N’hésitez pas à envoyer vos commentaires et des informations sur l’usage personnel ou collectif que vous faites de ce livre à info@cadtm.org. Vos messages seront transmis aux auteurs.

 

Pour comprendre la multiplicité des crises en cours, Damien Millet, Eric Toussaint et Daniel Munevar (CADTM) mettent à disposition un ensemble de données liées à la dette et à des thèmes connexes.

 

Crise économique, crise financière, crise alimentaire et crise de la dette s’éclairent et se connectent à la lecture de cette brochure parsemée de tableaux et d’infographies qui permettent de mettre en lumière les éléments du puzzle.

 

De la crise de la dette des pays du Sud en 1982 à la crise actuelle en Europe, en passant par les dettes odieuses dans le monde et les chiffres du FMI et de la Banque mondiale, l’analyse des statistiques permet d’identifier les véritables enjeux.

 

Les auteurs posent un regard critique sur l’économie mondiale et les mécanismes de domination qui sont en jeu.

Ils proposent un éclairage cru sur les réalités chiffrées d’un monde qui vacille.

 

A toutes les échelles, les inégalités sont criantes et continuent de se creuser. Les chiffres de la dette 2012 parlent d’eux-mêmes et démontrent à quel point il est nécessaire et urgent de changer radicalement de système.

 

C’est à la lumière de cette compréhension que pourra se dessiner un horizon de résistance collective dans lequel les exclus, où qu’ils soient, prendront conscience que leur souffrance provient des mêmes maux, des mêmes mécanismes et des mêmes acteurs et s’identifieront comme un tout solidaire : les 99 %.

 

La suite, voir ici : http://cadtm.org/Les-Chiffres-de-la-dette-2012

 

Lire sur internet : La dette de la France, source de richesse ? Cercle les Echos.

Partager cet article
Repost0