Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 19:06

Il est grand temps de faire une mise au point en réponse à certains messages qui vont vraiment trop loin et me blessent profondément.
Le sujet est trop grave et va bien au delà de ma personne, pour que je laisse s'installer des rumeurs et des contre-vérités aussi absurdes qu'infâmes.

PATRICK BRUEL: BUS LILLE + CONCERT

Soyons clairs.
Contrairement à ce que je peux lire avec effroi, je n'ai jamais donné un centime à l'armée Israélienne, ni à une armée quelle qu'elle soit et cela ne me traversera jamais l'esprit.
J'ai en revanche participé à des concerts pour des associations caritatives, pour des hôpitaux, des enfants défavorisés ou atteints de maladies rares comme j'ai pu le faire partout où on me l'a demandé.

Je suis un homme de paix.
Faut-il vraiment que je rappelle que je fus l'un des instigateurs de la conférence de Genève aux côtés de Beilin et Rabo.
Faut il que je remontre les images de mon "Concert pour la Paix" à l'Opéra de Versailles ( 2005) où j'avais tenu à réunir, pour un 4 mains, deux pianistes, l'un Palestinien, l'autre Israélien.
Faut-il que je renvoie aux auteurs de ces messages immondes le passage très clair sur le conflit israélo-arabe dans le livre que j'ai publié en 2009 ?

Tous ceux qui me connaissent le savent : sur ce sujet si douloureux,
mon discours n'a jamais varié.
J'ai toujours prôné la création d'un Etat Palestinien qui reconnaisse l'Etat d'Israël et respecte sa sécurité et vice-versa.

Je l'ai réitéré il y a à peine un an sur i24 news , chaîne d'info israélienne, ce qui m'a me^me valu les remarques parfois violentes- d'une certaine partie de la communauté juive.


La paix se fait à deux !
D'où que l'on vienne, quoique l'on pense ou souffre au plus profond de soi, la réponse ne peut pas se faire sur ce terrain.
Des enfants et des civils sont au cœur de cette tragédie.
JUSQU'À QUAND...?

Aucune cause ne peut justifier ça !

Cette escalade et ces images quotidiennes me font horreur et j'implore les responsables politiques de s'assoir à une table de négociation.
Seule une solution politique est possible et le dialogue s'impose.

Et puis...
Depuis combien de temps je crie haut et fort qu'il faut arrêter de transférer ce conflit chez nous.
Cet amalgame est intolérable et j'en appelle à la responsabilité collective des leaders d'opinion ( politiques ou autres) pour calmer les tensions et endiguer cette dérive dangereuse pour notre République.


Appeler à un cessez-le-feu est plus que légitime mais pourquoi se servir de ces malheurs pour réveiller et déverser une telle haine envers des gens (juifs ou musulmans ) qui n'ont rien à voir avec ce conflit .

En France, en Belgique ou ailleurs, qu'ont à voir les enfants dans les écoles, les fidèles dans les lieux de cultes ou les gens dans leur quotidien avec la folie meurtrière d'un conflit malheureusement sans fin.
De grâce, cessons de tout mélanger et de mettre de l'huile sur un feu déjà tellement dévastateur.


Tout ça ne peut conduire qu'au chaos de part et d'autre.
Que des voix musulmanes , juives et chrétiennes entre autres, s'élèvent pour apaiser ce qui est en train de devenir une catastrophe, et ramènent le monde sur le chemin du "vivre ensemble..."
Patrick Bruel

Partager cet article
Repost0
9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 06:23

Réponse à communiqué du Crif Sud-Est, adressé aux municipalités des Alpes-Maritimes.

 

Monsieur,
Mes parents dans la résistance ont caché des juifs poursuivis par la haine des fascistes français et des nazis allemands.

Je suis étranger à toute discrimination qu'elle soit raciale, religieuse ou sociale...

 

Cependant je pense qu'un cessez le feu ne règlera pas le problème de la Palestine.

On pourrait polémiquer des heures pour savoir qui a commencé et qui a continué et qui a poussé l'un et l'autre à la confrontation.

Si les accords d'Oslo ne s'étaient pas terminés par l'assassinat d'un sage dirigeant israélien par un membre de son propre pays, en ce moment le Hamas, que vous condamnez et rendez responsable de tout, ne serait pas au pouvoir dans la bande de Gaza.

 

De mon point de vue, la paix viendra le jour où d'Israël aura accepté un Etat Palestinien non pas séparé en plusieurs entités mais d'un seul bloc géographique.

 

Les deux peuples pourront cohabiter en paix le jour où les palestiniens modérés obtiendront des résultats, surtout par rapport à l'arrêt des implantations de colonies sur les espaces palestiniens.


Je sais bien que je poursuis un rêve quasi impossible, mais comme mes parents, je pense qu'il faut avoir le courage de ses opinions et se ranger du côté des plus faibles, de ceux qui sont poursuivis, de ceux qui n'ont plus d'espoir que dans le soutien des autres.

 

Je suis désolé quand je me rends compte combien Israël est isolée sur le plan international et ce depuis des lustres.

 

J'aurais aimé "la paix maintenant" dans des conditions dignes de réciprocités.

 

Hélas.

E. Malausséna

Nota hors réponse au CRIF du Sud-Est. 

 Il est impossible de donner un avis différent de celui des pro-israéliens systématiques (sionistes), sans se faire traiter "d'antisémite". Je suis un défenseur des juifs victimes du racisme, comme l'ont été mes parents, mais je ne suis pas un adepte de la politique d'Israël. Je pense que cette politique fabrique de l'antisémitisme et favorise l'émergence des "fous de dieu"..

Question : Quelle différence entre les colons intégristes et les mouvements intégristes musulmans ? Les uns tuent des musulmans et les autres tuent des Juifs, et chacun au nom de leur foi.

Quand est-ce que les forces démocratiques d'Israël feront la jonction avec les palestiniens modérés élus démocratiquement ? C'était pourtant cela, la "Paix maintenenant".

 

Communiqué du Crif Sud-Est

L’état d’Israël, qui combat le Hamas, mouvement terroriste, depuis des années et encore plus intensément depuis le 8 juillet dernier pour protéger les civils israéliens qui ont été la cible en moins d’un mois de plus de 3.000 roquettes, a été l’objet, dans les rues des grandes villes françaises, dans les médias français, d’une propagande diffamatoire et haineuse inacceptable.

La communauté juive de France a, à cette occasion, que certains ne voulaient surtout pas laisser leur échapper, fait face à une violence antisémite rare.

Violence dans les propos.

Violence dans les actes.

Et, au surplus, violence collective.

Dans notre département des Alpes Maritimes, les associations membres du Crif Sud Est, qui se sont réunies le 31 juillet dernier, ont souhaité exprimé, via ce communiqué, leur soutien à Israël, à sa population civile, cible des roquettes du Hamas.

Ces mêmes associations appellent également au maintien du cessez le feu actuel, au-delà des 72 heures initialement prévues.

Toutes les populations civiles victimes de ce conflit aspirant à une sérénité qu’elles doivent légitimement retrouver.

Le Crif Sud Est entend en outre, au travers de ce communiqué, rappeler combien, depuis près d’un mois, dans notre département notamment, la défense de nos valeurs communes, qui sont celles de la société dans laquelle les français de confession juive souhaitent et entendent vivre, a été importante.

Cette défense a été l’œuvre notamment des autorités politiques de notre département, mais également des représentants des forces de l’ordre.

Le Crif Sud Est et l’ensemble des associations communautaires qui en sont membres, souhaitent en conséquence expressément et très sincèrement remercier pour leur détermination, leur engagement dans le cadre de la défense des principes fondateurs.

Partager cet article
Repost0
7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 01:55

Le DUO EVIDENCE a le plaisir de se produire


Samedi 16 août à VILLARS/VAR, 


magnifique village à 40 mn de St-Laurent du Var 


 
Nous vous attendons à 20h30 dans l'église St-Jean-Baptiste,


Au programme Tangos, Tarentelles, Sérénades....

 

 

Plus d'infos sur notre site :
 

 

 http://www.duoevidence.fr

>  

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 07:04

Vous vous souvenez d'Emmanuel Giboulot, viticulteur en biodynamie, qui a été condamné à 500 euros d’amende pour avoir refusé de traiter sa vigne avec des pesticides ?

Une mobilisation payante !

Vous avez été plus de 500 000 à signer la pétition de soutien à Emmanuel Giboulot.

Et vos efforts, ainsi que la mobilisation du viticulteur lui-même et du tissu associatif local ont porté leurs fruits : cette année, la zone d’épandage prévue par l’arrêté préfectoral en Côte d'Or ne représente plus qu'un quart de la zone ciblée il y a un an. (Le domaine d’Emmanuel Giboulot en est exclu).

Surtout, l’administration a repris l’argumentation développée par Emmanuel lors du procès, à savoir qu’il fallait prendre une décision commune par commune, et ne traiter qu'en dernier recours si l’on constatait une contamination réelle de la vigne. Vous pouvez consulter l’arrêté préfectoral de 2014 pour la Côte d’Or ici.

Le viticulteur bio Emmanuel Giboulot dans son domaine de Beaune, le 24 février.

Quelque chose a changé depuis le procès et la pétition : c’est la possibilité de débattre des choix posés par les viticulteurs.

Même s’il existe encore des désaccords sur la manière de lutter contre la flavescence dorée et sur les développements de la vigne en Bourgogne, une chose est sûre : les épandages ne seront plus imposés de manière systématique en Bourgogne !

Il faut donc une fois encore féliciter notre vigneron pour son choix courageux qui, à l’époque, n’avait rien d’évident : il a privilégié la santé du consommateur à la protection de sa vigne en s’attirant les foudres de ceux qui craignaient pour leur propre domaine.

Car avant d'en venir à la conférence du 26 juin dont je vais vous parler, il faut bien avoir en tête deux choses : Dans le monde viticole (et agricole en général), la question des pesticides divise terriblement, et malgré l’immense soutien populaire en faveur d’Emmanuel Giboulot, les professionnels de la vigne ne sont pas tous d’accord pour limiter les épandages de pesticides, loin de là.

L’épidémie de flavescence dorée, malgré la peur panique qu’elle a provoqué – parce qu’elle rappelle l’épidémie de phylloxéra qui, au XIXe siècle, avait ruiné une partie de la viticulture française (dans le Bordelais) – n’est pas la seule inquiétude majeure des vignerons.

En effet, le secteur traverse une grave crise dont les consommateurs ne se rendent pas toujours compte, et les grandes régions viticoles comme la Bourgogne ne sont pas épargnées.

Extrait :

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 21:05
Si vous souhaitez des infos sur tafta, il vous suffit de taper ce mot clé dans un moteur de recherche et vous ne tarderez pas à être "horrifiés" par ce qui se trame dans notre dos!!!
Partager cet article
Repost0
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 06:00
Vos artères sont attaquées par des « molécules carnivores »
Ce que pensent aujourd'hui les chercheurs les plus en pointe, c'est que l'apparition de la plaque artérielle est une réaction d'auto-défense de votre corps, face à des dommages causés dans vos artères par des substances oxydantes et inflammatoires... 

La paroi intérieure de vos artères est normalement protégée par une fine pellicule qui permet au sang de couler sans s'accrocher, exactement comme de l'eau sur les feuilles des arbres : des gouttelettes peuvent se former à la surface, mais elles finissent par ruisseler, sans laisser de trace. 

Le problème apparaît lorsque votre sang contient des « molécules carnivores », qui griffent la paroi de vos artères et y font des trous. 

Ces molécules carnivores sont appelées les « radicaux libres ».

Elles proviennent de l'environnement (gaz d'échappement, fumée de cigarette polluants), de la mauvaise alimentation, et des déchets naturels dus à la production d'énergie par vos cellules.

Ces radicaux libres rongent les parois de vos artères comme l'oxygène rouille une barre de fer humide. 

Heureusement, au lieu de se laisser attaquer sans rien faire, votre corps réagit en réparant les fissures dans la paroi de vos artères grâce à un ciment spécial et plus efficace que l'enduit de rebouchage vendu chez Leroy- Merlin :


Vous comprenez donc que, au départ, cette réaction de votre corps est non seulement souhaitable, mais même indispensable à votre survie ! 

Un problème de santé n'apparait que si vous laissez ces "molécules carni-vores" se mutiplier et attaquer la paroi de vos artères encore et encore.

En effet, votre corps va rajouter des couches de ciment jusqu'à ce que se forme une couche problématique, la plaque artérielle (ou plaque athéromateuse, dans le vocabulaire médical).  

Mais le cholestérol en soi n'est pas le problème : un taux de cholestérol élevé serait donc la conséquence d'un problème dans votre organisme, et non la cause.

Ce serait le signe que votre corps est en train d'essayer de réagir, pour se défendre.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 05:34
ل 
ضرب وحشيّ وتنكيل وتعذيب وتهديدات
 (5 photos)
Photo de ‎تلفزيون فلسطين Palestine tv‎.
Photo de ‎تلفزيون فلسطين Palestine tv‎.
Photo de ‎تلفزيون فلسطين Palestine tv‎.
Photo de ‎تلفزيون فلسطين Palestine tv‎.
Photo de ‎تلفزيون فلسطين Palestine tv‎.
Partager cet article
Repost0
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 00:35

Suffisamment Mur - Voyage en Terre Ceinte - Olivier Baudoin

25 Mai 2014 , Rédigé par Jean-FrançoisPublié dans #Copinages#Olivier Baudoin#Palestine#Israël#photographie

Suffisamment Mur - Voyage en Terre Ceinte - Olivier Baudoin

Olivier Baudoin est un pote. Photographe, autodidacte, libre penseur, le voilà en Terre Ceinte pour un voyage. Retrouvez son blog, ses photos et le récit de ses rencontres... étonnantes !

Photo Olivier Baudoin

Photo Olivier Baudoin

Partager cet article
Partager cet article
Repost0
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 04:33

Le long chemin de l'ex Comté de Nice avant de pouvoir fêter la prise de la Bastille.

 

Mesdames, Messieurs, chers amis villarois,

Nous sommes aujourd’hui, encore une fois réunis pour fêter le « 14 Juillet » :

Date de la prise de la Bastille. C’est un jour symbolique consacrant la fin de la monarchie absolue.

et

Celle du 14 juillet 1790, jour d'union nationale lors de la Fête de la Fédération.

 

Et comme chaque année, ici à Villars, c’est un moment de partage, de retour sur notre histoire, afin de mieux envisager notre présent et notre avenir.

 

Rappelons d’abord que la fête du 14 juillet n’a pas toujours existé.

En effet, ce que nous prenons pour une fête, issue naturellement, de la grande Révolution Française de 1789, n’a pu voir le jour qu’après le rejet définitif de l’Empire de Napoléon III, et de la royauté, près de 100 ans après la prise de la Bastille.

 

Comme quoi, certains événements trouvent leurs conclusions, longtemps après que les acteurs de ces événements, aient disparu.

 

Mesdames, Messieurs, mes chers amis villarois,

 

Il en est de même pour le territoire du Comté de Nice.

Il nous semble naturel d’aimer notre Pays la France, terre généreuse, riche de toutes ses populations, et de ses terroirs.

Nous nous sentons français de toute éternité.

C’est cela que nous avons appris dans nos livres d’histoire, avec la célèbre phrase : « nos ancêtres les gaulois », puis le vase de Soissons avec Clovis, puis l’épopée de Jeanne d’Arc.

 

Et pourtant ce territoire niçois a parcouru un long chemin avant de s’assimiler dans l’espace français.

Et 5 dates sont à retenir :

1388. Dédition de Nice à la Savoie.

1792. 1ère révolution française.

1814. Retour au Royaume de Piémont Sardaigne.

1860. Rattachement à la France.

1880. Fête de la prise de la Bastille.

 

Dédition de Nice à la Savoie.

dédition 1388En 1388, le Comté de Nice avait choisi de se séparer de la Provence.

Et quand celle-ci fut rattachée à la France, notre territoire était resté dépendant des souverains de Savoie-Piémont-Sardaigne.

 

Dans ces conditions on pourrait penser que notre territoire niçois et alpin n’a pas connu la Révolution française de 1789 ?

Et bien ce n’est pas le cas, le Comté de Nice a bien connu la Révolution, alors que ce territoire n’était pas français.

 

Pourquoi donc, avoir connu la Révolution française ?

On sait que la France à compter de 1789 a du faire face à toutes les armées royalistes coalisées de l’Europe.

Et une grande partie des révolutionnaires (ainsi que le Roi Louis XVI) avait décidé «d’exporter la Révolution », et ce, contre l’avis de Robespierre qui savait que les contre-révolutionnaires voulaient épuiser la toute jeune république.

C’est, d’ailleurs, dans ces circonstances qu’est née la « Marseillaise » que nous allons chanter tout à l’heure.

 

Le Comté de Nice fut donc envahi par des armées républicaines françaises en 1792, commandées par le Général Anselme.

Les autorités savoyardes et piémontaises, quittèrent la ville de Nice précipitamment et c’est ainsi qu’en septembre 1792, Nice tombait aux mains des armées révolutionnaires françaises.

 

Entre autres, deux courants niçois s’affrontèrent alors :

Le Baron Joseph-Ignace Giacobi voulait créer « une république niçoise » alliée à la France.

Le baron Jacques Alexandre Pauliani souhaitait l’annexion pure et simple à la France.

 

Cependant, les élections de décembre 1792, montrèrent que les habitants du Comté ne souhaitaient pas devenir français.

En effet 16 communautés seulement votèrent l’annexion à la France et encore avec des réserves.

 

Notons un point très important cependant :

Le Comté de Nice ne connut pas les grands affrontements religieux que l’on vécut en France.

Description de cette image, également commentée ci-aprèsEn effet, les révolutionnaires français, nommèrent l’Abbée Grégoire qui, avec le frère de Robespierre, pratiquèrent une grande souplesse envers la religion.

 

Ce n’est pas pour autant que les habitants acceptèrent l’occupation française. Les refus étaient nombreux.

Mais nous n’aborderons pas cette année, l’histoire des maquisards paysans appelés les « Barbets » qui donnèrent du fil à retordre aux armées françaises.

 

La date de 1814 est la troisième date à retenir, car ce fut l’année de la défaite définitive de Napoléon 1er et le retour du Comté de Nice dans le giron des rois de Piémonts-Sardaigne.

Traité de Fontainebleau.

Le château de Fontainebleau et l'étang aux carpes vus du jardin Anglais.

 

La quatrième date à retenir est celle de 1860

Ce territoire est devenu français, parce que ses habitants ont été consultés par référendum Il y a de cela : 154 ans.

 

La date de 1880 est la dernière date que je citerais.

La loi républicaine établissait que le 14 juillet devenait la fête nationale. Et comme partout en France l’ancien Comté de Nice, put enfin fêter le 14 juillet.

 

Je terminerai cette courte allocution, par une pensée que je souhaite philosophique.

Nous sommes heureux et fiers d’appartenir à cette France qui a créé de toutes pièces les droits de l’homme et du citoyen.

 

Mais pour cela il a fallu parcourir un très long chemin.

Par exemple, à la fin du 19ème siècle, la langue majoritairement parlée dans ce Comté n’était pas le français, mais encore le niçois. Ce qui montre combien ce territoire vivait sur ses traditions.

Les habitants de ce territoire:

° Ont donc lentement assimilé les valeurs de la République,

° Sont allés à l’école laïque et gratuite française,

° Ont connu la conscription militaire,

° Ont participé malheureusement à des guerres,

Afin que ce territoire se sente définitivement français.

Les valeurs révolutionnaires de 1789 étaient enfin devenues notre patrimoine commun.

Et c’est ainsi que depuis 1880 nous célébrons le 14 juillet, comme notre fête à nous tous, et ce définitivement.

 

Mesdames et Messieurs, chers amis villarois,

Nous allons donc procéder à l’appel des morts.

Nous allons observer une minute de silence.

Nous chanterons le Marseillaise.

La municipalité offrira la population l’apéritif chez Simone.

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 11:01

Le collectif pour un audit citoyen de la dette publique participe cet été à un grand rassemblement altermondialiste : l’Université d’été européenne des mouvements sociaux (European Summer University - ESU), du 19 au 23 août à Paris (Université Paris VII - Diderot).

Organisé à l’initiative du réseau des Attac d’Europe, cet événement rassemblera plus de mille personnes venues de toute l’Europe.

Il sera l’occasion de rencontres et débats, avec la participation de nombreuses personnalités internationales parmi lesquelles

David Graeber :

Graber-un-livre-deja-inculte-copie-1.JPG

Susan George, 

 

Eric Toussaint,

Aris Chatzistefanou,

Photo de Aris Chatzistefanou

Lori Wallach,

Aminata Traoré,

 

Walden Bello

    Description de cette image, également commentée ci-après

ou encore Pablo Solon

 


Le programme complet est désormais disponible ici : http://www.esu2014.org/spip.php?pag...

Le séminaire sur la dette publique se tiendra les mercredi, jeudi et vendredi matins de 9h30 à 12h. Il sera, entre autres, l'occasion de présenter les conclusions de notre premier rapport d'audit[1].

N’hésitez pas à vous inscrire dès maintenant pour y participer : 

http://www.esu2014.org/fr/participer/article/les-inscriptions-a-l-esu-2014-sont

Vous trouverez ci-après un texte de présentation de l’évènement.

A bientôt !
L’équipe d'animation du collectif audit citoyen

[1] http://www.audit-citoyen.org/?p=6291

***

Comment se débarrasser du TAFTA ?

Que faire pour désarmer les marchés, et rompre avec les politiques d’austérité ?

Comment changer la façon dont nous produisons et consommons, et lutter contre les "grands projets inutiles et imposés" comme l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ?

De l’altermondialisme au mouvement Occupy, en passant par les mobilisations pour la souveraineté alimentaire, les luttes contre le changement climatique, le processus révolutionnaire dans la région Maghreb-Machrek, l’extrême-droite en Europe ou la crise en Ukraine,... nombreux sont les thèmes qui seront abordés lors de l’Université d’été européenne à travers une centaine d’activités proposées par les organisations et mouvements sociaux d’Europe.

 

Résistances et alternatives qui se développent partout en Europe seront abordées dans leur diversité, avec de nombreux intervenantes et partenaires internationaux et européens – mouvements pour les biens communs, syndicats, nouveaux mouvements, réseaux pour le droit au logement, les services publics, le soutien aux migrants, contre l’exploitation des gaz et pétrole de schiste ou la financiarisation de la nature,…

En plus d’un programme riche de débats, de nombreuses activités permettront aux participantes de s’engager dans des actions créatives et de découvrir différentes formes d’intervention, d’action et d’éducation populaire : théâtre de l’opprimé, théâtre-image, graphisme, arpentage, ,…

 

L’Université d’été européenne sera également un moment de convivialité et de fête autour de concerts, théâtre, conférences gesticulées, projections en plein air, contes, … sur l’esplanade de l’Université Paris VII – Diderot, sur les quais de Seine ; mais également dans Paris, avec un programme « hors les murs », animé par des associations locales, qui permettra aux participantes de partir à la découverte d’un « autre Paris et environs ».

Enfin, la cérémonie de clôture, avec entre autres Edwy Plénel et Claude Alphandéry, fera la part belle aux solidarités et aux résistances d’hier et d’aujourd’hui, en France et en Europe, cinquante ans après la libération de Paris et cent ans après le début de la première guerre mondiale.

 

Rendez-vous mardi 19 août pour la soirée d’ouverture animée par la compagnie Jolie Môme ! N’attendez plus, inscrivez-vous dès maintenant sur www.esu2014-.org l’Université d’été européenne des mouvements sociaux (European Summer University - ESU), du 19 au 23 août à Paris (Université Paris VII - Diderot).

Organisé à l’initiative du réseau des Attac d’Europe, cet événement rassemblera plus de mille personnes venues de toute l’Europe. Il sera l’occasion de rencontres et débats, avec la participation de nombreuses personnalités internationales parmi lesquelles David Graeber, Susan George, Eric Toussaint, Aris Chatzistefanou, Lori Wallach, Aminata Traoré, Walden Bello ou encore Pablo Solon…

Le programme complet est désormais disponible ici : http://www.esu2014.org/spip.php?pag...

 

Le séminaire sur la dette publique se tiendra les mercredi, jeudi et vendredi matins de 9h30 à 12h. Il sera, entre autres, l'occasion de présenter les conclusions de notre premier rapport d'audit[1].

N’hésitez pas à vous inscrire dès maintenant pour y participer : 

http://www.esu2014.org/fr/participer/article/les-inscriptions-a-l-esu-2014-sont

Vous trouverez ci-après un texte de présentation de l’évènement.

 

A bientôt !
L’équipe d'animation du collectif audit citoyen

[1] http://www.audit-citoyen.org/?p=6291

***

Partager cet article
Repost0