Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2021 7 10 /10 /octobre /2021 12:22

Dans son étude publiée lundi, l'Institut Pasteur insiste sur l'importante pression, prévisible, des adultes non vaccinés sur l'hôpital. Et il met en garde contre un allègement des mesures de protection, à commencer par les gestes barrières, face au variant Delta.

 

Article rédigé par franceinfo France Télévisions Publié le 07/09/2021 Mis à jour le 07/09/2021 16:57  lecture : 3 min.

Après la quatrième vague, attention à la cinquième... Dans ses dernières modélisations de l'évolution de la pandémie de Covid-19, publiées lundi 6 septembre, l'Institut Pasteur met en garde contre l'allègement des mesures sanitaires (gestes barrières, pass sanitaire) alors que le variant Delta est jugé particulièrement contagieux.

Même si elle reste efficace contre les formes graves de la maladie, la vaccination seule ne suffira pas à contenir une nouvelle vague épidémique, prévient l'Institut de recherche scientifique. Voici les principaux enseignements de cette étude, qui n'a pas encore été relue par des pairs.

 

Les non-vaccinés contribuent fortement à la pression hospitalière

Premier enseignement : "Les adultes non vaccinés contribuent de façon importante à la pression sur l’hôpital", puisque le risque est plus important d'être hospitalisé dans ce cas-là. "Dans notre scénario de référence [le scénario basé sur les hypothèses qu'ils jugent les plus plausibles], les personnes non vaccinées de plus de 60 ans représentent 3% de la population, mais 43% des hospitalisations", détaillent les chercheurs. Ils considèrent donc qu'il est essentiel "que la couverture vaccinale chez les plus fragiles soit aussi haute que possible".

La vaccination ne suffira pas, à elle seule, à contenir la pandémie

Parallèlement, la vaccination seule ne peut pas contenir l'épidémie si les autres mesures sanitaires sont abandonnées. Désormais largement dominant, le variant Delta "pourrait être 50% plus transmissible que le variant Alpha", qui était lui-même plus contagieux que la souche initiale du virus, observent les modélisateurs.

"L'arrêt de toutes mesures de contrôle" pourrait, selon eux, "conduire à un stress important sur le système de santé". Et donc à un pic important d'hospitalisations, même dans l'hypothèse retenue d'une couverture vaccinale élevée (de 70% chez les adolescents de 12 à 17 ans, de 80% chez les adultes de 18 à 59 ans et de 90% chez les plus de 60 ans).

"Dans ce cas, notre modèle anticipe une vague caractérisée par un pic de 5 200 hospitalisations par jour, plus important que les pics observés en France pendant les deux vagues de 2020."

L'Institut Pasteur dans ses modélisations publiées le 6 septembre 2021

"Cet impact important peut surprendre, mais lors de la première vague, on estime que 5% des Français ont été infectés et cela a suffi à déborder le système de santé", affirme Simon Cauchemez, modélisateur et membre du Conseil scientifique, auprès du Monde (article payant)"Même avec une couverture de 90% chez les plus âgés, cela signifie qu'il reste encore 10% de personnes vulnérables, soit trois fois plus que la population infectée lors de la première vague."

Aussi les chercheurs jugent-ils important que les efforts actuels pour limiter la transmission soient maintenus, notamment "en appliquant les gestes barrières, le port du masque, un certain degré de distanciation physique, le tester-tracer-isoler et le pass sanitaire".

Les personnes vaccinées sont moins bien protégées qu'avant

"Avec le variant Delta, les personnes vaccinées sont moins bien protégées contre l’infection, même si la protection reste très élevée contre les formes graves", poursuit l'Institut Pasteur. Le médecin et journaliste de France Télévisions Damien Mascret résume ainsi leurs chiffres sur France 3, lundi 6 septembre : "Il y a une baisse d'efficacité des vaccins contre les infections : on sait qu'on était à 80% [avant le variant Delta], on est plutôt autour de 60% de protection. Il y a aussi une baisse d’efficacité contre les formes graves, les hospitalisations."

Dans le scénario qu'ils privilégient, les chercheurs s’attendent cet automne "à ce qu'à peu près la moitié des infections aient lieu chez des personnes vaccinées [alors que ce groupe représente plus de 70% de la population]". Ils réitèrent donc leur message sur l'importance du respect des gestes barrières et du port du masque. 

Un tiers des infections devrait toucher les enfants et les ados

Enfin, les auteurs de l'étude s'attendent à ce "qu'un tiers des infections ait lieu chez les enfants et les adolescents". Une proportion revue à la baisse puisqu'ils évoquaient une infection sur deux en juin. En cause : la part relative plus importante des infections chez les adultes du fait de la baisse de l'efficacité vaccinale contre le variant Delta, et "la proportion plus élevée d’adolescents qui se sont vaccinés comparativement aux hypothèses de la simulation de juin". La moitié des 12-17 ans sont totalement vaccinés et 64% d'entre eux ont reçu au moins une injection, selon les chiffres de Santé Publique France

 

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2021 6 09 /10 /octobre /2021 19:11

NICE. Le commissaire Rabah Souchi avait ordonné une charge contre des manifestants pacifiques qui avait provoqué de graves blessures à une personne membre de l’Association ATTAC. 

Il est renvoyé devant la justice.

Il devra répondre du délit de complicité de violences volontaires.

Dans son rapport d’enquête l’IGN a jugé que les ordres donnés par ce commissaire étaient tout à fait inadaptés et disproportionnés par rapport à la situation.

Depuis quelques temps, il apparaît que la justice et l’IGPN, sous la pression de démocrates très mobilisés, font leur travail.  On le constate avec les affaires concernant un ancien président de la République et avec cette décision à l'encontre du commissaire Rabah Souchi, ou avec enfin l'affaire Traoré.

Nous avons raisons d’espérer vivre encore dans une société démocratique où chacun peut être jugé, tout en disposant des droits à se défendre. Espérons que le "Parquet" sera suivi.

 

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2021 2 05 /10 /octobre /2021 02:39

Le dernier pays qui commercialisait de l'essence au plomb, l'Algérie, a épuisé ses stocks. L'interdiction de cet additif notoirement toxique a été actée il y a plus de 20 ans en Europe. Cela permet d'éviter 1,2 million de décès prématurés dans le monde.

Comme quoi quand existe une volonté politico-économique, il est possible d’avancer...lentement. Alors, sans volonté...

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2021 7 03 /10 /octobre /2021 19:46

Dans notre pays, on est souvent "contre" :

° Contre les éoliennes.

° Contre la géothermie.

° Contre la production d’énergie thermique

° Contre la production d’énergie photovoltaïque.

° Contre les moteurs à hydrogène.

° Contre les usines de marée motrice.

° Contre l’arrêt de l’extraction des énergies fossiles.

° Contre l’arrêt des centrales thermiques.

° Contre l’arrêt des moteurs diesels.

° Contre la taxe Carbone.

° Contre....

 

Résultat : L'addition de tous ces "contre" peut favoriser la poursuite du nucléaire.

Il serait sans aucun doute nécessaire d'engager un vrai débat national et d'explorer les voies permettant à chaque technologie de progresser vers la neutralité carbone.

Il serait sans aucun doute utile de moins consommer d'énergie...mais là on toucherait à la grande richesse des possédants qui minoritaires en nombre, sont les plus grands consommateurs d'énergie.

Vaste programme.

 

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2021 2 28 /09 /septembre /2021 15:24

Le GEDAR PROVENCE D’AZUR, lance la 2ème édition du "Défi Foyers à Alimentation Positive des Alpes et Préalpes d’Azur" 

 

 

 

 

 

entre Octobre 2021 et Juin 2022.

 

 

LE PRINCIPE Les habitant.e.s du territoire, en s'inscrivant auprès du centre social le plus proche de chez eux ou via le site 

www.foyersaalimentationpositive.fr,

pourront former une équipe et relever le défi  :d’augmenter leur consommation de produits alimentaires bio et/ou locaux, sans augmenter leur budget tout en se faisant plaisir.

 POUR QUI ? Ce défi s’adresse à tout public : Personnes seules, couples, foyers avec/sans enfants, étudiants, retraités…Toute personne souhaitant accéder à une alimentation saine et savoureuse tout en conservant la maîtrise de son budget.

 

AU PROGRAMMEDes temps forts et de la convivialité : Visite de fermes bio et découverte des lieux d’approvisionnement en produits bio-locaux, ateliers cuisines pour confectionner des plats de saison peu coûteux, jeux et spectacles autour de l’alimentation, rencontre avec une diététicienne…et plein d’autres surprises!

 Les inscriptions sont ouvertes, merci de diffuser l'information dans vos réseaux 

Le CEPAGE à Puget-Théniers.Bulle GOBERT b.gobert@foyer-rural-cepage.com : 0767993758)

 

 

Bulle d’Aire du bassin de l’Estéron.(Morgane MERCIER morgane.mercier@bulledaires.org : 0783300682)

 

 

Le centre Social l’Epi de Guillaumes.Manon LAURIOUX manon.laurioux@ufcv.fr : 0675310515)

 

 

La commune de Saint Vallier de Thiey.Constance RIVIER rivierconstance@gmail.com 

 
OU SUR www.foyersaalimentationpositive.frLa journée de lancement aura lieu le Samedi 16 Octobre à 11h à Puget-Théniers.Ce projet est financé par le programme européen LEADER . 
 
Lolita GUYON
Chargée de Mission Développement Territorial
06 77 57 21 45
GEDAR PROVENCE D'AZUR
Centre Social l’Épi
25, Place de PROVENCE
06470 GUILLAUMES
Partager cet article
Repost0
26 septembre 2021 7 26 /09 /septembre /2021 18:15

 

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2021 6 25 /09 /septembre /2021 05:53
Problèmes d’affichage ? Lire la lettre d’information dans votre navigateur
 
Chères citoyennes et chers citoyens européens,

une fois n’est pas coutume, nous vous invitons aujourd’hui à signer une pétition sur une autre plateforme que notre site internet "Sauvons la forêt", afin de soutenir une initiative citoyenne européenne.

Les abeilles, les papillons et tous les autres pollinisateurs sont essentiels à notre survie, comme ils le sont à la diversité biologique de la nature. Pourtant, de nombreuses espèces d’insectes sont menacées d’extinction. 

Pour les protéger, l’initiative citoyenne européenne « Sauvons les abeilles et les agriculteurs! » collecte des signatures dans toute l’Europe pour demander à l’UE de promouvoir l’agriculture biologique, sans pesticides de synthèse, tout en aidant les agriculteurs dans cette phase de transition (voir plus bas).

Plus de 800 000 personnes ont déjà signé la pétition. Si un million de signatures sont recueillies d’ici le 30 septembre 2021, la Commission européenne devra répondre aux demandes formulées.

Sauvons la forêt soutient cette initiative pour la préservation de la biodiversité :

Lien externe vers la pétition »

Meilleures salutations,

Sylvain Harmat  
Sauvons la forêt (Rettet den Regenwald e.V.)

 

Initiative citoyenne européenne « Sauvons les abeilles et les agriculteurs! »


Objectifs

« Afin de protéger les abeilles et la santé des citoyens, nous demandons à la Commission de proposer des actes juridiques visant à supprimer progressivement les pesticides de synthèse d’ici à 2035, rétablir la biodiversité et aider les agriculteurs pendant cette phase de transition.Réduire progressivement de 80 % l’utilisation de pesticides de synthèse dans l’agriculture de l’UE d’ici à 2030, en commençant par supprimer les produits les plus dangereux, de manière à ne plus recourir à des pesticides de synthèse à l’horizon 2035 ; restaurer les écosystèmes naturels dans les zones agricoles pour que l’agriculture devienne un moyen de rétablir la biodiversité; réformer l’agriculture en accordant la priorité à une agriculture diversifiée et durable à petite échelle, en favorisant une augmentation rapide des pratiques agroécologiques et biologiques et en permettant une formation des agriculteurs et une recherche indépendantes en matière d’agriculture sans pesticides et sans OGM. »


Liens utiles

Données personnelles

La collecte de signatures se fait directement sur une page internet externe. Sauvons la forêt ne recevra sous aucune forme les informations personnelles que vous aurez à saisir pour participer à l’initiative citoyenne européenne.


Partager cet article
Repost0
22 septembre 2021 3 22 /09 /septembre /2021 06:07
Chers ami(e)s de la forêt tropicale,

la forêt, c’est la vie, un lieu où s’entrecroisent une multitude d’espèces animales et végétales, un foyer pour des millions d’êtres humains. Une plantation industrielle d’arbres est tout l’inverse, un véritable "désert vert".

Pourtant, la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agricultureestime que les forêts et les stériles monocultures d’arbres sont la même chose, la faute à une définition incorrecte du terme "forêt".

Des forêts tropicales sont défrichées et remplacées par des plantations d’hévéas ou d’eucalyptus ? Pour la FAO, aucune forêt n’a été perdue. Des prairies sont détruites pour développer des monocultures industrielles d’arbres ? La FAO appelle cela "boisement".

En considérant la forêt comme un simple "couvert arboré", l’ONU commet une erreur fondamentale qui ouvre grand la porte à la destruction de la nature par l’industrie forestière. Comment lutter contre la déforestation avec de tels outils ?

Disons aux Nations unies : les plantations ne sont pas des forêts !

 
PÉTITION  
 

Ce 21 septembre est la Journée internationale de lutte contre la monoculture d’arbres. Profitons de cette occasion pour faire entendre notre voix autour de nous et sur les réseaux sociaux.

En vous remerciant de votre attention.

Sylvain Harmat
Sauvons la forêt

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2021 2 21 /09 /septembre /2021 13:54

Croire que l’Angleterre allait souffrir durablement du brexit...

Contrairement aux orfèvres des analyses du Brexit et les mauvais augures pariant que l’Angleterre allait connaître un fort déclin économique, nous étions un certain nombre à dire que l'Angleterre après quelques turbulences retomberait sur ses pieds.

Personnellement je n'ai jamais cru que ce pays aurait d'énormes difficultés après le Brexit.

Je l'avais analysé comme "une transition" un peu difficile, mais que ce qui était perdu d'un côté serait gagné de l'autre.

 

L'affaire des sous-marins dément cette hypothèse

En effet, les Anglo-saxons forment, au grand jour, un axe qui déjà préexistait de manière moins formelle : USA-Angleterre-Australie.

Et comme par hasard, l'Angleterre annonce qu'elle se donne 18 mois pour rééquilibrer les emplois européens perdus, par des emplois anglais.

On peut être certain que les USA vont les aider et que l'opération va réussir.

 

Revenons un peu en arrière : La Russie et l’OTAN

A la chute de l'URSS et donc à l'effondrement du pacte de Varsovie, il aurait fallu que l'Europe sorte de l'OTAN, afin de sceller un pacte européen avec la Russie qui à cette époque n’était pas devenue l’ennemi venant du froid.

Or le maintien de l'OTAN et l'intégration dans ce pacte des anciens pays "communistes" avait sonné le glas de cette possibilité.

La Russie s'était sentie encerclée par des conglomérats disparates : Chine-Turquie-Iran-USA-Europe...

 

Russie. La sortie de l’encerclement

A partir de cette situation bien défavorable la Russie a réussi à renverser les alliances en intervenant, y compris militairement, au nez et à la barbe de l’Europe et des Etats-Unis.

A l’ONU au Conseil de Sécurité elle a le plus souvent possible collé aux positions chinoises, contre les avis du monde occidental et de ses alliés.

On aurait pu penser que cette stratégie allait renforcer l’OTAN et souder l’Europe aux USA.

 

Les Américains lâchent-ils les pays européen qui sont dans l’OTAN ?

Le grand frère américain, embourbé en Afghanistan et concurrencé par la Chine a décidé de remiser l’Europe au second plan et de se recentrer sur ses alliés anglo-saxons pour retrouver une hégémonie stratégique dans le Pacifique.

D’où, la nécessité d’unifier les armements dans cette zone avec le matériel américain.

Et ainsi le contrat d’armement France-Australie ne pouvait qu’être caduc.

En s’alliant au projet, l’Angleterre sait pouvoir bénéficier d’un nouveau courant économique direct avec les Américain.

Elle renoue officiellement avec les pays anglophones dont elle est la mère patrie originelle.

 

Notre gouvernement fait semblant de découvrir :

1° Que les USA font passer leur intérêts stratégiques, économiques et politiques avant le soutient aux pays de l'Alliance Atlantique.

2° Que la Russie a réussi en partie à renverser les alliances (à la carte) avec la Chine, la Turquie, l'Iran...

3° Que les anciens pays communistes versent côté USA et donc déstabilisent l'Europe dont ils font partie.

4° Que l'OTAN est "est en état de mort cérébrale" (dixit le Président Macron)

 

Et l’Europe ?

L'Europe va encore faire la preuve de son inanité, car qui va défendre la France dans cette affaire de sous-marins. A part quelques déclarations de la Présidente de la Commission.

Personne ! Car la France n’est jamais solidaire des partenaires européens quand il s’agit de défendre ce qu’elle considère comme ses intérêts. Elle ne peut pas attendre des retours positifs européens.

Ainsi :

L’Europe se retrouve désarmée militairement, politiquement, et isolée du bloc Anglo-saxons et de certains de ses membres (anciens pays communistes de l’Est).

L'Europe va encore être plus pénétrée par les capitaux en provenance des continents que soit disant elle veut contrer (Chine, Inde...).

C’est l’Europe désunie qui va souffrir le plus du départ des Anglais.

 

Si les peuples européens continuent à voter majoritairement : conservateur, social-démocrate, extrême droite, nous n'avons pas fini de nous enfoncer dans cet imbroglio international.

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2021 7 19 /09 /septembre /2021 03:33

"Le massacre innommable de la nuit dernière est un crime contre le Vivant et une honte pour l'Humanité." Lamya Essemlali, présidente de Sea Shepherd France.

 

....un super pod de 1428 dauphins à flancs blancs a été repéré au large de l’archipel. Le responsable local des grinds en charge d’autoriser ou non les chasses n’a pas été informé. C’est donc sans son accord qu’un autre responsable, pourtant non habilité à permettre ce grind, a donné l’autorisation d’encercler puis de faire parcourir plus de 40 kilomètres à ce groupe de 1428 dauphins pour les rabattre sur une plage et les tuer sans en épargner un seul dans un chaos sans pareil.

 

Il s’agit du pire massacre documenté aux îles Féroé.

Certains dauphins ont été broyés par les pales des bateaux, d'autres ont été découpés vivants...

Un massacre effroyable qui a poussé des locaux à dénoncer le responsable de ce massacre qui a coûté la vie à 1428 dauphins. Des voix commencent à s’élever sur ces îles où très peu s’exprimaient sur ce sujet jusqu’à maintenant.

Le responsable local a annoncé qu’il n’aurait jamais autorisé ce grind s’il avait été mis au courant.

 

Depuis 2016 les navires de Sea Shepherd sont interdits dans les eaux des îles Féroé. En 2014 et 2015 nous avons réussi à sauver de nombreux groupes de dauphins en les repoussant vers le large avec nos bateaux. Des frégates militaires du Danemark sont alors intervenues pour nous maintenir à distance et nous empêcher de faire sortir les dauphins des fjords, leur épargnant une mort atroce.

 

Le Danemark est pourtant signataire des conventions de protection des mammifères marins et tuer un dauphin volontairement dans les eaux danoises est illégal. Pourtant la communauté européenne continue de fermer les yeux sur ces actes criminels.

Sea Shepherd France 1tt3e rSSarsennpteihmscbcreor, e19:47  · 

 

Partager cet article
Repost0