Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mai 2021 7 16 /05 /mai /2021 19:06

Suite aux difficultés inhérentes à la vie en ville et à la longue pandémie du COVID19, une partie des citadins souhaite venir vivre à la campagne.

Mais est-ce que tous ces citadins viennent à la campagne pour se rapprocher de la terre, des anciennes familles, des activités dites traditionnelles, des agriculteurs, des éleveurs, avec le coq qui chante le matin, et les cloches qui carillonnent la nuit.

Ces nouveaux venus acceptent-ils facilement des lieux de culture plus réduits et l’éloignement des services publics... ?

Ou

Certains viennent-ils pour être au calme, ne pas être dérangés, vivre dans leur petite ou grande propriété, dans leurs appartements de villages, sans participer aux fêtes traditionnelles, et en faisant seulement les « aller-retour/travail-maison » et en réclamant ce qu’ils ont perdu en quittant la ville ? Ces nouveaux venus sont souvent déçus par le comportement des plus anciens car ils se sentent rejetés, faute d’intégrations volontaires.

 

Des élus qui se posent des questions

Oui, beaucoup d’élus sont heureux de voir leur village se remplir, mais certains d’entre eux finissent par regretter le « chacun chez soi », les « conflits latents ou ouverts » entre les nouveaux arrivants et les plus anciens, la non utilisation des commerces locaux quand les véhicules arrivent au village avec des coffres remplis par les grandes surfaces...

 

La campagne devrait entrainer une vie différente de celle des villes 

Il ne suffit plus d’être "pour" la vie campagnarde, "pour" l’agriculture, "pour" la convivialité villageoise...encore faudrait-il défendre, une agriculture plus naturelle, les nouveaux circuits courts agricoles, le développement des zones vertes accompagnées d’un tourisme authentiquement local, la protection des sols, l’économie de la récupération (recyclerie), la transition écologique...

Sans ces approches nouvelles et audacieuses, nos villages finiraient par ressembler à...des villes et les nouveaux venus n’auraient pas gagné grand-chose en se déplaçant à la campagne.

 

Partager cet article
Repost0
16 mai 2021 7 16 /05 /mai /2021 18:56

Le géant pétrolier français Total veut transformer la nature sauvage et intacte de l'Arctique - la dernière demeure de l'ours polaire - en un gigantesque site de forages gaziers.

Mais nous pouvons encore arrêter l'invasion de l'Arctique par les géants des combustibles fossiles -- et voici comment.

Pour parvenir à ses fins, Total compte sur une garantie juteuse de 700 millions d'euros du gouvernement français - une aide que le président Macron essaie de garder secrète. Macron tient tant à son image de leader mondial en matière environnementale. Rendons public son double-discours et révélons au monde entier cette énorme hypocrisie.

 

Notre plan : alors que nous irons remettre vos plus de 160 000 signatures, nous ferons fondre une spectaculaire sculpture de glace représentant un ours polaire devant le ministère français des Finances pour que la complicité du gouvernement dans la destruction de l’Arctique fasse la une des journaux - ce qui obligera Macron à faire marche arrière.

 

Depuis des générations, les Gwich'in et d'autres peuples autochtones vivent et protègent ces terres arctiques exceptionnelles, que certains qualifient de "dernière région sauvage".

C'est un refuge pour les espèces menacées et vulnérables comme l'ours polaire et le narval.

 

Mais aujourd'hui, le géant français de l'énergie sale, Total, planifie une exploitation qui ruinera à jamais ce véritable refuge de glaces.

Nous ne pouvons tout simplement pas rester sans rien faire.

Si nous faisons reculer le gouvernement français aujourd'hui, nous enverrons un message fort aux dirigeants et aux entreprises de combustibles fossiles du monde entier : nous ne tolérerons pas que l'argent des contribuables soit utilisé pour financer notre propre destruction !

 

Dans l'actualité chargée d'aujourd'hui, nous avons besoin de ce coup d'éclat audacieux pour attirer l'attention de Macron. Imaginez les gros titres lorsque cet ours polaire géant fondra juste devant ses bureaux. Il ne pourra plus cacher qu'il consacre des millions à la destruction de l'Arctique. Mais nous ne pouvons pas réussir sans vous,!

us@sumofus.org

Partager cet article
Repost0
12 mai 2021 3 12 /05 /mai /2021 16:36

Cette réforme va encore appauvrir les plus précaires, ceux qui enchaînent les petits boulots et les allers-retours par Pôle Emploi, le temps d’être réembauchés...

Ainsi à durée égale de travail, celui qui aura connu des interruptions dans son parcours pourra jusqu'à toucher 47 fois moins que celui qui aura le même nombre d'heures travaillées sans interruption.

On nous avait dit que la réforme avait pour but l'égalité entre les salariés/chômeurs....

Partager cet article
Repost0
8 mai 2021 6 08 /05 /mai /2021 09:50

Levée des brevets des vaccins anti-covid ! ?

Voici des mois et des mois que ce mouvement politique français (LFI) clame haut et fort qu’il faut "mettre en liberté les brevets des vaccins anti-covid", afin que tous les pays puissent en produire, et la  France tout particulièrement.

 

De plus, cela permettrait de libérer les vaccins du bon vouloir des grands laboratoires sur les productions et les prix, .

Cette revendication politique existait aussi dans d'autres pays et bien sûr aux Etats-Unis.

 

Et voici que le Président du Pays le plus développé du monde, demande la même chose. On ne peut que s’en féliciter.

 

Est-ce que cela va marcher ? C’est difficile à dire car les grands laboratoires ne sont pas d’accord...on s’en doutait.

On attend la suite...................

Partager cet article
Repost0
2 mai 2021 7 02 /05 /mai /2021 17:37

Celui qui fut un homme de grandes convictions, qui est resté fidèle à ses engagements tout en faisant esprit de grande indépendance vis à vis de ses dirigeants, notre ami et compagnon de tous les combats villarois, nous a quittés.

 

Des racines profondes Il était le fils d'un républicain espagnol qui avait fui le régime fasciste de Franco et son engagement au PCF prenait sans doute ses racines dans ce combat pour la démocratie et la République.

Il voulait un monde meilleur, débarrassé de l’exploitation de l’homme par l’homme.

 

Un vrai facteur rural Manu fut vraiment un facteur rural durant 34 ans, attaché au service public qu'il défendit avec ardeur.

Beaucoup se souviennent de son sifflet chantant et permanent qui annonçait sa proche arrivée aux villageois.

 

Manu, fut un animateur hors pair.  Il n’était jamais à court d’idées et c’est lui qui avait initié pour les fêtes du Château et du Patriote que la section du PCF ramasse, cuisine et vende des escargots. Durant des années ce fut un formidable succès. Au Journal « Escouta Un Pau » il passa des heures à rédiger des articles et à les imprimer,

                ° Chez les pompiers avec surtout la création de l'Amicale,

                ° Chez les Parents d'Élèves où, avec ses amis, il avait lancé le ski scolaire,

                ° Au village où il avait créé la fameuse fête du partage de la St Jean,

il se donnait sans compter.

 

Au Conseil Municipal.

Au Conseil Municipal de Villars, où il effectua deux mandats successifs 2001/2014, il fut mon 1er adjoint de 2001 à 2008. il étonna son monde par son investissement dans le secteur urbanisme.

Il suivait au jour le jour l'évolution des lois et c'est lui qui nous avait engagés dans la procédure des "biens sans maître".

 

Manu en communication publique pour défendre les services publics, en compagnie du Maire Vice-président de la Région PACA

 

Nature et Agriculture.

Il aimait la nature et l'agriculture. Il était grand amateur de champignons et il savait où les trouver. En même temps au Ciampon et à la rue Paradis avec Martine, son épouse, il fut un retraité investi dans l'agriculture.

 

Un père de famille très attentif.

Avec Martine aussi, il a toujours été très proche de ses enfants qui ont bien réussi dans leurs carrières professionnelles dans leur département d’adoption les Alpes-Maritimes où ils étaient arrivés en 1974.

Cependant, Il allait régulièrement dans ce "sud ouest" qu’il aimait tant et où la famille de Martine l’accueillait avec grand plaisir. De nombreux voyages en témoignent.

 

Privé de 1er Mai, mais pas à court d'idées !

Privé de 1er Mai en 2020 pour cause de pandémie, il manifesta dans son jardin en agitant au vu et au sus de tous, les drapeaux de la C.G.T.

Manu, me fut fidèle jusqu'au bout et son départ, trop tôt, m'emplit d'une énorme tristesse.

Avec ma famille Chantal, Elodie, Mathieu avec tous ses amis, nous serrons les rangs autour des siens afin qu'ils se sentent entourés, soutenus, par tous ceux qui ont connu et aimé Manu.

Edgar Malausséna

Maire Honoraire de Villars-sur-Var

 

 

 

Partager cet article
Repost0
26 avril 2021 1 26 /04 /avril /2021 11:06
L’infolettre gratuite de la permaculture pour tous, partout !
Pour s’inscrire à cette infolettre, je clique ici.
Pour me désinscrire je clique ici.
Partager cet article
Repost0
17 avril 2021 6 17 /04 /avril /2021 18:54
ACTION
 
 
 
Chères amies, chers amis,

La ré-autorisation des insecticides « tueurs d’abeilles » a été justifiée sur la foi d'une note corédigée par le lobby des betteraves et reprise sans distance par le ministère de l’Agriculture. Cette note rédigée en mars dernier annonçait un printemps doux et des températures supérieures à la normale ; douceur qui était supposée conduire à l’explosion du nombre de pucerons, vecteurs de la jaunisse de la betterave.
Or, la période de gel qui vient de détruire une grande partie des récoltes françaises n’était pas une surprise puisqu’elle était évoquée par certains météorologues, et rendue publique par France info dès le 22 janvier dernier. Episode climatique rare, le réchauffement du vortex polaire conduit une masse d’air très froide à se décaler sous nos latitudes et engendre une baisse soudaine des températures.
 
Pourtant, préférant nier l’évidence, le 04 mars dernier, le  ministère de l’Agriculture a justifié cette ré-autorisation devant le Conseil d'Etat en s’appuyant sur une note de l’INRAE et l’Institut technique de la betterave affirmant qu’il existait « une forte probabilité de 60 à 70% que la température soit supérieure à la médiane, calculée sur les vingt dernières années ».

Assertion d’autant plus curieuse qu’à la date où le gouvernement affirme que le printemps sera chaud et doux, la France avait déjà subi une première vague de grands froids à la mi-février, détruisant en grande partie le puceron incriminé.
 
Face à ces petits arrangements avec les données scientifiques, trop nombreux pour être le seul fait d’une mauvaise interprétation, Agir pour l’Environnement va de nouveau saisir le Conseil d’Etat afin d’obtenir l’annulation de la décision de ré-autorisation des néonicotinoïdes.

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
10 avril 2021 6 10 /04 /avril /2021 18:09

C'est avec grande surprise que j'ai lu que la baisse des subventions aux aérodromes locaux, avait été votée à l'unanimité par le Conseil Municipal de Poitièrs.

Que la majorité d'union : Poitiers Collectif vote "pour", ok.

Mais que les élus PS et les élus LRM votent "pour" aussi, il y a de quoi y perdre son...français., vu le battage des médias contre les seuls écologistes et en particulier contre Madame le Maire.

Car enfin, pourquoi nous a-t-on fait croire que c'était un vote essentiellement idéologique traduisant la seule volonté d'écologistes déjantés ?

Ce vote représente la volonté de tous les élus de Poitiers.

Partager cet article
Repost0
9 avril 2021 5 09 /04 /avril /2021 10:38

Voici deux ans, j’avais écrit que si les dirigeants de la France Insoumise étaient reconnus coupables après les perquisitions, qui avaient eu un grand retentissement médiatique, il fallait que ces dirigeants soient punis.

 

Nous vous livrons le texte publié dans L’Insoumission le 12 mars 2021.

L’enquête préliminaire ouverte pour « abus de confiance » et « recel » visait plusieurs dirigeants de La France insoumise : Jean-Luc Mélenchon, président du groupe LFI à l’Assemblée nationale, Alexis Corbière, député de Seine-Saint-Denis, Manuel Bompard, eurodéputé, Bernard Pignerol, membre du Conseil d’État, et Muriel Rozenfeld, attachée de presse du mouvement.

 

Cette enquête a été classée sans suite par le parquet de Bobigny, a-t-on appris ce mercredi 10 mars 2021 de source judiciaire. Une nouvelle qui a a été beaucoup moins relayée par les médias que les images de la fameuse perquisition ou l’ouverture des poursuites contre JLM et les insoumis suite aux plaintes des policiers et procureurs.

 

Adrien Quatennens, le coordinateur du mouvement, a tenu à le souligner sur Twitter : «L’info passera-t-elle en boucle pendant plusieurs jours à la une de tous les médias et au générique de @Qofficielpendant un an ? Émissions spéciales pour annoncer la nouvelle et en débattre pendant des heures ? Ce serait bien la moindre des choses. »

 

Partager cet article
Repost0
4 avril 2021 7 04 /04 /avril /2021 17:38

Suite aux élections municipales et à la poussée d’Europe Ecologie/Les Verts, je m’étais fendu d’un article dans lequel je pointais ce que cette poussée contenait d’ambigüité.

1° L’abstention.

Selon moi l’abstention faussait les résultats en surévaluant les votes des classes moyennes dans les grandes villes, ceux que l’on nomme quelquefois avec mépris : « Les bobos » et qui ne méritent sûrement pas ce mépris.

 

2° Non représentatifs ?

Toujours selon moi, les Verts risquaient de vivre des lendemains qui déchantent, car quand on est élu, comme d’autres, avec quelquefois entre 10 et 15 % des inscrits, on aura sur le dos le reste de la population qui n’adhère pas aux  contenus politiques des vainqueurs et les découvre au fur et à mesure...

 

3° La maladie de la « centralité ».

Comme en leur temps le PS, puis la France Insoumise, les EE/LV pensent  être, le pivot, la plaque tournante, la centralité d’un rassemblement sous leur houlettes, alors que les français remettent à leur place régulièrement ces volontés dominatrices.

 

Grisés par leurs résultats.

Grisés par leurs résultats municipaux et européens les Verts n’ont pas toujours été « partageux » avec leurs alliés comme à Lyon...

De plus, vivant souvent dans des bulles idéologiques répétitives et internes, les Maires Verts n’ont pas mesuré la hargne des autres partis politiques, à leur encontre.

  • Le FN tout en vantant le nucléaire, éructe en permanence sur les Verts.
  • La République en Marche ne manque pas une occasion pour se venger sur les Verts du départ de Nicolas Hulot (Voir l’affaire des subventions aux aéroclubs de Poitiers).
  • Les Républicains insistent sur le fait que les écologistes ne sauraient qu’édicter des règles punitives.

 

Une faiblesse chronique de communication.

Ce conglomérat des droites est à l’affut du moindre déraillement verbal d’élus nouveaux et sans grande expérience médiatique. Ainsi pour des affaires qui avec recul semblent mineures et tomberont dans l’oubli, la France se retrouve dans des polémiques qui pourraient sembler ridicules pour un martien débarquant sur terre.

Car enfin :

  • Pour une déclaration sur les « arbres morts » au moment de noël,
  • Sur le tour de France « polluant » et « machiste »,
  • Sur de provisoires repas végétariens,
  • Sur des subventions concernant le secteur aérien polluant,

on se retrouve en pleine guerre.

 

Plongés, malgré eux, dans la lutte des classes.

Les Verts quelques part, se retrouvent  plongés dans la lutte des classes sans l’avoir voulu. En effet en prônant l’alliance du social et de l’environnement, ils remettent en cause la logique même du système et donc la domination de la classe dominante.

Mais en même temps ils se défendant d’être des révolutionnaires, tout en s’agglutinant dans un « pôle écologique » où le choux pourrait manger la chèvre... et tout en s’accrochant au mythe d’un devenir européen radieux qui les coupent de la France Insoumise, elle, beaucoup plus critique sur l’Europe...

 

Un réveil douloureux ?

De plus les luttes incessantes des courants, amènent souvent les adhérents à se considérer comme des ennemis, les uns contre les autres et vice versa.

Si les Verts ne surmontent pas ces contradictions chroniques, le réveil pourrait être finalement douloureux.

Partager cet article
Repost0