Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 10:54

Des mesures pour les Grandes Fortunes !
Mais pourquoi a-t-on pris la Bastille ?

Suppression des droits de succession en ligne directe


Actuellement 80 % des successions en ligne directe ne paient pas de droits.
Cette suppression va tout simplement exempter les très grandes fortunes de droit de succession (250 millions d’euros pour 1000 familles), au même moment où par le « bouclier fiscal » les taux de l’impôt sur les grandes fortunes se réduisent fortement.

La « franchise » sur les soins

Actuellement si vous avez une mutuelle, vos remboursements peuvent aller jusqu’à 95 %.
Avec la loi en préparation c’est fini.
Après avoir sorti des centaines de médicaments du remboursement,
Alors que chaque acte coûte automatiquement 1 euro aux patients,
Alors que nous payons 18 euros sur les actes supérieurs à 91 euros,
Alors que les cotisations des salariés ne cessent d’augmenter.

Nous allons subir une nouvelle ponction du pouvoir d’achat.
Explications : Au-delà d’un seuil annuel de dépense, l’assurance maladie ne remboursera plus rien. C’est la catastrophe pour les grands malades sans gros revenus, ou pour les petites bourses.

TVA en hausse de 5 points ?

Il s’agit de faire payer à tous, par cet impôt injuste, les « cadeaux » que l’on fait aux très grandes fortunes…après les municipales de 2008.

Les heures supplémentaires

Tout d’abord les salariés n’ont pas le choix, c’est l’employeur qui décide si ces heures peuvent être faites.
Si les heures supplémentaires du salarié sont exemptées de charges celui-ci perdra des points de retraite.
Si le salarié à faible revenu ne paie pas d’impôts, comment les charges des HS seront-elles déduites ?
Si l’entreprise emploie des salariés à temps partiels, elle les supprimera pour faire travailler plus les salariés en place. Où est donc la lutte réelle contre le chômage ?
Si l’entreprise veut faire encore plus d’économie, la tendance à la déclaration d’HS de complaisance ira en augmentant, pour favoriser l’employeur.

Suppression de la carte scolaire

Cela a été tenté dans d’autres pays. Ainsi, certains établissements sont pris d’assaut et d’autres sont boudés.
La capacité d’accueil n’étant pas extensible la solution qui prévaudra c’est le recrutement, par les autorités, de l’élite aisée qui réussit…
Pour le primaire, les communes pauvres n’auront pas la possibilité de payer les frais de scolarité d’un enfant qui ira dans une commune plus riche. Les parents paieront la différence. Fini la gratuité scolaire pour tous.

Education Nationale

Plus de 11 000 postes supprimés sur les 22 000 sur la totalité de la fonction publique. Et l’on veut nous faire croire que l’on fera de la jeunesse une « priorité ».

Partager cet article
Repost0

commentaires