Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 novembre 2022 1 07 /11 /novembre /2022 06:18

Nucléaire : sureté, autonomie, faible coût…(1) ?

Le baromètre IRSN chaque année fait le point sur la perception des Français concernant le nucléaire.

  • Si l’on demande aux français quel est le facteur qui peut provoquer un accident grave, le nucléaire arrive en tête avec 27 % des réponses.
  • 60% pensent que la construction des centrales a été une bonne chose.
  • 44% souhaitent la construction de nouvelles centrales.
  • 42% jugent que ces installations ne sont pas dangereuses près de chez eux.

Aux deux dernières questions ces français ne sont pas majoritaires.

 

Depuis 2018. Plus grande confiance des Français dans la sureté nucléaire.

  • Comment peut-on expliquer cette évolution, alors que les accidents en URSS, aux USA, au Japon ont été des cataclysmes ?
  • Comment expliquer cette confiance alors que régulièrement sont révélés :
    • des problèmes de corrosions permanents,
    • des centrales à l’arrêt,
    • des eaux chaudes dans les rivières, néfastes pour la flore et la faune
    • des employés contaminés… 
  • Comment expliquer ce renversement de situation alors que l’on sait que les mines d’uranium sont à l’étranger et que la France en est à 100 % totalement dépendante ?
  • Comment expliquer que l’on ne nous parle plus des milliards engloutis dans le désastreux E.P.R. finlandais ?

 

Pour expliquer ces approches plusieurs facteurs :

  • Pour convaincre les Français qu’il est bien d’enterrer les déchets radioactifs à Bure, l’Agence Nationale dispose de 1 million d’Euro.
  • Déjà en 2015, le budget communication d’EDF s’élevait à 150 millions d’euro.
  • La sensibilité de plus en plus grande des Français à l’écologie est un boulevard pour le nucléaire, d’autant que l’on dénigre le solaire, l’éolien etc… en insistant sur le fait que ce sont des énergies intermittentes, alors qu’elles pourraient être connectées entre elles pour assurer une production régulée…
  • La crise des énergies qui n’est pas seulement due à la guerre en Ukraine, joue en faveur du nucléaire dont l’électricité est produite sur notre sol (voir la question de l'uranium) …
  • Les défenseurs des énergies renouvelables ne sont pratiquement plus invités par les médias qui ainsi accompagnent le mouvement en faveur du nucléaire.

 

Grandes manœuvres :

Aréva, discréditée s’est transformé en ORANO et l’Etat est impliqué à 80 %.

Bientôt l’Etat va devenir le seul propriétaire, avalant ainsi les dettes cumulées.

                                                                                   Suite au prochain article.

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2022 7 06 /11 /novembre /2022 16:24

Le malheur des uns et le bonheur des autres

Bien sûr, ne boudons pas le bonheur des uns, mais soyons solidaires du malheur des autres.

 

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2022 3 05 /10 /octobre /2022 01:05
Partager cet article
Repost0
22 septembre 2022 4 22 /09 /septembre /2022 08:35

La violence humaine, un cas à part ?

Pour qui connaît un peu l’histoire de notre monde, un constat : la violence est une permanence, une pratique qui s’exerce depuis la nuit des temps.

Toutes les violences, cependant, n’ont pas les mêmes origines, les mêmes fondements.

 

Dans la nature

  • Dans la nature, là où l’homme n’organise pas les rapports entre les animaux, le prédateur exerce des violences inouïes et ultra douloureuses à sa proie. Cependant, à part quelques cas, comme le chat jouant avec la souris avant de la tuer, cette violence est vitale pour qu’une espèce puisse survivre et se reproduire, cela tout le monde le sait.
  • Dans la nature un groupe d’animaux qui défend son territoire de vie est nécessairement violent à l’encontre d’un intrus. Dans ce cas, on commence à se rapprocher des pratiques de l’espèce humaine.
  • Dans la nature, dans certaines espèces patriarcales les animaux sont violents entre eux pour diverses raisons : possession des femelles, territoire, domination et gestion d’un groupe. Là aussi, ce sont des caractéristiques que nous retrouvons dans l’espèce humaine

 

L’espèce humaine : violence tous azimuts

L’espèce humaine, bien qu’étant un élément de nature, est un cas à part sur notre planète. En effet la violence est un élément intrinsèque de cette espèce qui cumule toutes les caractéristiques énumérées pour le règne animal, mais les poussent à leurs dernières extrémités.

  • Violence pour tuer des animaux et s’en nourrir.
  • Violence pour détruire des espaces naturels afin de les exploiter.
  • Violence pour permettre l’exploitation de la nature à moindre coût.
  • Violence pour établir des droits de propriétés sur des territoires et des personnes.
  • Violence pour agrandir un territoire, ou espace, à l’encontre de voisins.
  • Violence pour dominer les classes qui produisent et s’en accaparer les résultats.
  • Violence à l’égard de la moitié de l’humanité, à savoir les femmes.
  • Violence pour punir les auteurs de déviances, crimes et délits, sans rééducation.
  • Violence pour interdire le déplacement de groupes humains sur la planète.

 

La régulation de la violence dans les sociétés humaines

La régulation de ces violences est aussi une caractéristique des sociétés humaines. Celles-ci les codifient ainsi que les peines qui en découlent. Chaque pays peut décider d’être violent à l’égard d’une partie de sa population quand bien même celle-ci ne l’est pas.

La violence faite aux femmes dans la plupart des sociétés humaines, par exemple, est codifiée par les traditions, par les religions, par les codes civils, par les codes pénaux.

 

Sociétés violentes et violences faites aux femmes

A ce sujet, détacher la violence faites aux femmes des violences des sociétés dans lesquelles elles se meuvent est peut-être une insuffisance de raisonnement. En effet, si une classe dominante pratique la violence sur les dominés, il devient nécessaire de se libérer de cette violence, par une démarche commune hommes-femmes.

 

Cependant, force est de constater que cela ne suffit pas.

L’histoire montre que de nombreux progressistes, prônant la sortie de l’exploitation de l’homme par l’homme qui est une violence inouïe, n’ont pas inclus l’égalité de la femme dans leur projet. Notre grande révolution de 1789, n’a pas abouti au droit de vote des femmes, et il a fallu attendre 1946 pour voir ce droit donné à toutes et tous.

 

Spécificité des luttes féminines et double contraintes

La lutte contre les violences faites aux femmes est donc spécifique, mais elle ne peut pas se détacher des autres pratiques violentes perpétuées par des sociétés où la domination, la compétition, le chacun pour soi, sont les maîtres mots qui organisent ces dites sociétés.

Les femmes, dans ces formations sociales sont doublement astreintes à subir la violence exercée par les dominants et la violence exercée par l’autre sexe.

C’est cette double contrainte qui caractérise la violence faite aux femmes, et le chemin pour en sortir est long et tortueux, car la véritable libération des femmes passera aussi par la libération de la société, tout entière.

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2022 1 12 /09 /septembre /2022 04:38

Angleterre. Quelle chance de naître au bon endroit !

Les bons républicains français, héritiers de la grande Révolution de 1789 ont toujours un peu le tournis quand nos médias s’étalent sur les faits et gestes des têtes couronnées de notre planète.

Serait-ce pour nous faire pardonner d’avoir supprimé la royauté autoritaire, de manière violente ? Sommes-nous en manque de têtes couronnées ?

En tous les cas, comme on pouvait s’y attendre, le décès de la Reine d’Angleterre a pris une dimension qui pour un temps a fait reculer notre effroi devant les bouleversements climatiques ou la guerre en Ukraine.

Mais qu’a donc fait cette Reine, plutôt austère, qui a peu communiqué, ancrée dans des certitudes données à celles et ceux qui sont né(e)s avec une cuillère d’or dans la bouche ?

Elle a régné, soit. Elle a vu défiler de nombreux premiers ministres qui, eux, étaient élus par la volonté populaire. Elle a rencontré tous les grands de la Terre, car elle régnait sur un Commonwealth en déclin.

Celle qui aimait les chevaux est devenue une des premières fortunes mondiales, alors que la couronne ne payait aucun impôt au Royaume Désunis, et alors que son peuple ouvrier a connu le plus grand déclassement de toute l’histoire européenne des 50 dernières années.

 

Mais les peuples, certains peuples ont besoin de repères, de références, de permanence pour se sentir partie prenante d’une formation sociale.

Et dans le cas de l’Angleterre, alors qu’une majorité des britanniques la critiquait pour son absence d’affectivité, elle représentait ce ciment, cette continuité qui fait que l’on est « d’ici et pas d’ailleurs », au-delà des vicissitudes politiques.

Nous nous inclinons devant tout être qui disparait qu’il soit roi ou misérable.

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
28 août 2022 7 28 /08 /août /2022 03:33

Des chiffres qui nous amènent à réfléchir

Emploi à l'Office National des Forêts, alors que nos forêts brûlent.

En l'an 2000 : 13 000 emplois.

En l'an 2022 :  8 000 emplois.

 

Prisons et prisonniers :

° Pourcentage d’étrangers en prison en France :

1993 : 23 %

2022 : 23 %

° Taux de récidives après la sortie de prison, toutes nationalités confondues :

France : 38 %.

Norvège : 20 %

 

Réchauffement climatique :

° Chine on suffoque : 45 ° dans certaines régions.

° France. Annonce de création de 3000 gendarmes verts.

Pas de recrutement : formation de gendarmes existants.

 

Procréation Médicale Assistée :

Sur 5 126 demandes, 2 562 obtiennent une « consultation ».

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
7 août 2022 7 07 /08 /août /2022 07:48

Une planète sans jets privés ?

De tous côtés on nous demande d’être sobres

Cela veut donc dire que nous ne l’étions pas ? Quelle nouvelle !

Depuis 40 ans, les écologistes, les associations de défense de la nature rappellent que l’énergie que nous devons économiser, c’est celle que nous ne consommons pas.

Alors quand Total, et les élus « échaudés » par les canicules à répétition nous disent de moins consommer de l’énergie, j’ai envie de les applaudir à tout rompre.

Mais pourquoi cette soudaine propension à la sobriété... ?

Cette soudaine propension à devenir raisonnable a une raison. La crainte d’une probable pénurie de combustible énergétique due à la guerre en Ukraine fait réagir, sur l’instant, tout ce beau monde qui refuse de taxer exceptionnellement les plus grandes entreprises.

C’est donc le fameux slogan « En même temps » qui joue à plein et encore dans le même sens. 

 

Etre sobre n’a pas le même sens pour les uns et pour les autres

Tout ce beau monde refuse de reconnaitre que quelques millions de français se chauffent mal alors que d’autres gaspillent en veux-tu...en voilà.

Change org nous apprend qu’en un mois Bernard Arnault, le directeur général de LVMH, a effectué 18 vols avec son jet privé en émettant plus de 176 tonnes de CO2. Il a donc émit autant de CO2 en un mois qu’un Français moyen en ..... 17 ans. 

 

Alors c’est pour quand, un monde sans jets privés ?

Pour demain, pour après demain, pour après après demain, ou pour jamais ?

Sans radicalité politique, s’appuyant sur le fait qu’il existe des classes sociales, pas de changement.

  • Les uns seront contraints de faire des économies car les prix seront tels qu’il ne sera pas possible de faire autrement, malgré des primes et mesures temporaires...
  • Et d’autres, voleront en jet privé grâce aux bénéfices réalisés sur les produits énergétiques et le fait qu’une majorité (de droite) au parlement a refusé de taxer exceptionnellement les supers grandes entreprises.

Ces injustices de classe existent de toutes éternités, sauf qu’en l’occurrence ce n’est pas une civilisation qui risque de s’effondrer, mais la planète

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2022 7 24 /07 /juillet /2022 18:02
Rejetez la mine Pebble et protégez le saumon sauvage d'Alaska

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2022 5 22 /07 /juillet /2022 06:21
Partager cet article
Repost0
15 juillet 2022 5 15 /07 /juillet /2022 08:57

Google prévoit de construire un gigantesque centre de données en Arabie Saoudite, ce qui pourrait conduire à la transmission de vos données privées à un pays qui affiche un bilan catastrophique en termes de droits humains.
En tant qu'activiste qui s'oppose publiquement au régime saoudien depuis des années, cette décision est très alarmante. 57% des investisseurs indépendants viennent de voter en sa faveur Dites à Google de renoncer à son centre de données en Arabie saoudite. 

Ils l'ont déjà fait auparavant avec Twitter.

Qu'est-ce qui empêchera l'Arabie saoudite de faire exactement la même chose avec le nouveau centre de données de Google ?

Google est restée muette. Mais seul un tollé général parviendra à faire reculer Google  Dites à Google de ne pas offrir nos données à l'Arabie saoudite. 

Mobilisons-nous à nouveau, de toute urgence, avant que ce projet de centre de données ne devienne réalité.

sumOFUS

Partager cet article
Repost0